(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus : cette bonne nouvelle, à Lyon, sur le front de l'épidémie

Le nombre de malades du coronavirus baisse à Lyon et dans le Rhône. Cette baisse est nette depuis 10 jours. Cela devrait concrètement se répercuter par une baisse sensible dans les hôpitaux à partir de ce week-end.

Enfin, quelques bonnes nouvelles. La dynamique de l'épidémie est clairement en baisse dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la plus touchée par cette 2e vague. Une région où la tension dans les hôpitaux est encore très forte ce vendredi matin (plus de 6700 patients hospitalisés des suites du covid-19 actuellement contre 3000 au pic de la 1ère vague).

Mais le taux d'incidence baisse fortement dans la région. Notamment dans le Rhône. Le taux d'incidence est un indicateur clé. Il détermine le degré de circulation du virus à l'instant t sur un territoire, il détermine le nombre de personnes positives sur les 7 derniers jours sur un territoire de 100 000 habitants (Lire aussi : Coronavirus : à Lyon, les 5 choses à retenir sur l'évolution de l'épidémie ce jeudi)

Baisse de nouvelles entrées à l'hôpital ces prochains jours

Dans le Rhône, ce taux était encore de 935 le 4 novembre. Depuis, il est en baisse. Presque tous les jours. D'après les dernières remontées de Santé Publique France, il s'établit à 329 dans le département du Rhône.

Quelles conséquences ? Qui dit baisse du taux d'incidence dit forcément baisse du nombre de malades donc baisse de nouvelles entrées à l'hôpital dans les jours qui viennent...

Source : Santé Publique France

Lire aussi : Coronavirus : public/privé ensemble face au virus ? Comment ça marche à Lyon

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut