TER SNCF gare lyon part-dieu
Photo d’illustration d’un train de la SNCF en Gare de Lyon Part-Dieu. (Crédit Cheyenne Gabrelle)

Contrat plan Etat-Région : "le RER lyonnais à l'arrêt", déplore la Métropole

La Métropole de Lyon dénonce le volet mobilités du Contrat plan Etat-Région signé ce jeudi qui met selon elle "le RER lyonnais à l'arrêt".

Alors que Laurent Wauquiez, président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique s'apprête à signer le protocole préalable relatif au volet mobilité du Contrat plan Etat-Région 2021-2027 à moins de quatre ans de son échéance, la Métropole de Lyon regrette d'ores et déjà que la Région "met(te) le RER lyonnais à l'arrêt", dans un communiqué diffusé ce jeudi.

"La Région s'assoit sur les métropoles"

En début d'après-midi lors du conseil d'administration du Sytral au cours duquel était voté la poursuite du projet de tramway express de l'ouest lyonnais, Jean-Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole en charge notamment des déplacements, déplorait déjà que "la Région s'assoie sur les métropoles et ne finance que le routier et les petites lignes".

"La Métropole de Lyon n'a jusqu'ici pas été associée aux préparatifs, ni même informée. Or, le protocole présenté ce jeudi 16 mai entre l'Etat et la Région est décevant pour tous les acteurs qui attendent de réels investissements pour désaturer l'étoile ferroviaire lyonnaise", regrette encore la collectivité dirigée par Bruno Bernard.

Lire aussi : Le RER à la Lyonnaise enfin sur les rails

L'élu regrette par ailleurs un "recul financier", avec une enveloppe de l'Etat dédiée au RER métropolitain réduite à 147 millions d'euros alors que la préfecture du Rhône évoquait en juin 2023 un montant minimum de 182 millions d'euros. "Ce recul financier est encouragé par la Région qui a refusé le financement à parité avec l’État, comme il se pratiquait dans les CPER antérieurs et comme d’autres Régions le pratiquent. De plus, elle a minimisé son enveloppe en refusant de cofinancer des investissements cruciaux pour le développement des services ferroviaires", considère la Métropole.

Lors du conseil d'administration du Sytral ce jeudi après-midi, Bruno Bernard avait lancé à l'endroit de Pierre Oliver, représentant de la Région au Sytral : "Ce serait bien que la région soit un peu utile pour notre territoire."

Lire aussi : Le tracé du tramway express de l'Ouest lyonnais dévoilé

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut