(photo : Florent Deligia)

Chaleur, pollution et qualité de l'air mauvaise, Lyon est dans le rouge mardi 10 mai

À Lyon, la qualité de l'air est considérée comme mauvaise ce mardi 10 mai. Le seuil de particules polluantes est particulièrement élevé entre Rhône et Saône comparé à la normale. Probablement une conséquence des températures estivales de ce début de semaine.

Lyon est dans le rouge. Le grand ensoleillement et les températures estivales de ce début de semaine profiteront à ceux qui souhaitent prendre un café au soleil ou boire un verre en terrasse avec leurs proches. Prudence cependant, la qualité de l'air est qualifiée de mauvaise dans la majeure partie de la région lyonnaise.

"Mardi 10 mai, le vent faible et des températures avoisinant les 30° conduiront à une qualité de l'air dégradée sur toute la région. Elle pourrait même être localement mauvaise, notamment sur le bassin lyonnais", affirme le laboratoire Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

Pas d'amélioration pour le milieu de semaine

"Mercredi 11 mai, ces conditions se maintenant, la qualité de l'air demeurera dégradée à mauvaise", poursuit le spécialiste de la qualité de l'air dans la région. Les fortes chaleurs, au-dessus des normales de saison, prévues au milieu de la semaine favoriseront les conditions dégradées de la qualité de l'air à Lyon.

Lire aussi : Près de 30 degrés à Lyon la semaine prochaine, avec l’arrivée d’une vague de chaleur

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut