La Coupe du Monde de football 2022 aura lieu au Qatar / (Photo by MUSTAFA ABUMUNES / AFP)

"Boycottons le Mondial (de football) au Qatar" : l'appel des maillots rouges de la Métropole de Lyon

Marquage à la culotte pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar qui ne cesse de faire l'objet de vives critiques et est de plus en plus boycottée.

Paris, Marseille, Bordeaux, Lille, Strasbourg, Nancy, Reims... la liste des villes qui n'installeront pas d'écran géant (ou de fan-zone) et ne diffuseront pas les matchs de la coupe du monde de football, disputée du 20 novembre au 18 décembre prochain au Qatar, s'allonge de jour en jour.

Lyon est l'une des dernières grandes villes à ne pas avoir tranché. Officiellement du moins, Julie Nublat-Faure, adjointe en charge des sports , l'ayant fait -  en votant contre -  par un tweet sur son compte, lundi 3 octobre, avant de se rétracter et effacer le tweet une heure après sa publication.

Suite à nos demandes répétées, la mairie a fait savoir à Lyon Capitale que "le sujet (n'était) pas d'actualité".

Lire : Lyon va-t-elle boycotter le Mondial de football 2022 ?


"On peut aimer le foot sans shooter les valeurs."
Les élus communistes de Lyon


Pour le PC, en revanche, le  sujet est brûlant. Mardi 5 octobre, les élus communistes de la Ville et de la Métropole de Lyon l'ont fait savoir par un long communiqué envoyé à la presse, exhortant le maire à boycotter l'événement. "Nous appelons nos collectivités à refuser l'installation de "fan zones" et d'écrans géants pour diffuser les matchs de la coupe du monde qui se déroulera au Qatar. (...) Nous demandons que Lyon, ville de sport et d'humanisme, boycotte le mondial."

Le PC local va même plus loin en demandent que l'équipe de France porte "un brassard à bandes colorées pour dénoncer les discriminations et violences en cours au Qatar", qu'il qualifie de "régime autoritaire qui bafoue systématiquement les droits humains".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut