Après le gel, les apiculteurs d'Auvergne-Rhône-Alpes vont bénéficier d’une aide de 500 000 euros

En raison de conditions météo particulièrement difficiles en 2020, qui ont eu un impact sur leur activité, les apiculteurs de la région Auvergne-Rhône-alpes vont bénéficier d’une aide de la collectivité régionale de l’ordre de 500 000 euros. 

En 2021, les abeilles d’Auvergne-Rhône-Alpes ont été mises à la diète, contraintes de s’adapter en raison du gel du mois d’avril qui a touché une grande partie des ressources dont elles se nourrissent. La météo capricieuse des mois suivants ne leur a ensuite pas permis de "butiner convenablement", faisant ainsi chuter de 70% la production de la filière en Aura, selon la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Dans le même temps, en moyenne, "les charges de nourrissement des colonies ont augmenté de 9,50 € par ruche (ce qui représente un surcoût de 3 800 € pour une exploitation moyenne) et de 17,50 € pour les apiculteurs bio", précise la collectivité dans un communiqué. 

Repeupler les ruches

Lors de sa commission permanente du 17 décembre 2021, le conseil régional a donc décidé de débloquer une enveloppe de 500 000 euros, pour accompagner les apiculteurs du territoire, "tellement essentiels à la préservation de notre biodiversité". Cette somme doit aussi les aider pour remplacer les abeilles qui n’ont pas résisté aux conditions climatiques difficiles essuyées en 2021 et qui ont donc affaibli les colonies.

Lire aussi : Auvergne-Rhône-Alpes : 49 millions d'euros d'indemnisation pour les agriculteurs touchés par le gel

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut