Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

34 % de patients COVID en réanimation : quelle situation aux Hospices civils de Lyon ?

Dans la métropole de Lyon, le seuil critique d'occupation des lits de réanimation par des patients COVID, fixé à 30 %, est largement dépassé. Alors que Lyon a été placée en "alerte maximale" ce jeudi 8 octobre, quelle est la situation dans les hôpitaux ?

Suite à la recrudescence de cas de coronavirus et à la dégradation des indicateurs épidémiologiques, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé ce jeudi 8 octobre le passage de la métropole de Lyon en "alerte maximale". Les hôpitaux lyonnais se préparent donc à un afflux prochain de patients COVID.

Trois indicateurs clés reflètent l'état épidémiologique d'une ville : le taux d'incidence du coronavirus dans la population générale, le taux d'incidence pour les plus de 65 ans et le taux d'occupation des lits de réanimation. Dans la métropole de Lyon, ces indicateurs sont passés dans le rouge cette semaine, d'où le passage en "alerte maximale" :

  • Le taux d'incidence est de 290 pour 100 000 habitants (seuil critique à 250)
  • Le taux d'incidence est de 145 pour 100 000 pour les plus de 65 ans (seuil à 100)
  • La part de patients COVID dans les services de réanimation est de 31 % (seuil à 30 %)

Aux Hospices civils de Lyon (HCL), on constate une évolution des hospitalisations "légèrement ascendante, continuant d'accentuer la pression sur [nos] établissements qui doivent par ailleurs poursuivre la prise en charge des patients atteints par d'autres pathologies", explique un communiqué, graphiques à l'appui.

Entre le 31 août et le 9 octobre, le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au nouveau coronavirus est passé de 40 à 140. Cette tendance se reflète presqu'à l'identique en réanimation, où le nombre de patients COVID a quadruplé en un mois : il est passé de 11 le 31 août à 44 le 28 septembre et est de 48 aujourd'hui. Après une augmentation brusque sur la première quinzaine de septembre, les chiffres tendent depuis à se stabiliser avec une hausse plus ténue mais bien réelle.

Le taux d'occupation des services de réanimation, en revanche, est particulièrement préoccupant. Dans les HCL, près de 95 % des lits sont occupés, dont 34 % par des patients COVID. Le seuil d'alerte des 30 % y est donc franchement dépassé. Les hôpitaux annoncent qu'ils vont être obligés de passer à 161 lits en réanimation d'ici dix jours, dont la moitié réservée à des patients COVID. Pour ce faire, à partir de la semaine prochaine, au moins un quart des opérations chirurgicales devraient être déprogrammées (lire ici).

Lire aussi : Bruno Lina, virologue à Lyon, fait le point sur le traitement et les vaccins contre le coronavirus

2 commentaires
  1. raslebol69 - ven 9 Oct 20 à 22 h 21

    Et le maire nous disait que tout s'améliorait à Lyon. Totale inconscience ou maniement volontaire des fake news.

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Meritocratierepublicaine - sam 10 Oct 20 à 0 h 20

    C'est dans la tempête que l'on reconnaît les vrais capitaines, on commence à voir le vrai visage de Doucet, un incompétent notoire dans la gestion d'une ville: crise sanitaire, insécurité, décrochage économique, deterioration de l'image de la ville et rien de concrêt en 6 mois concernant l'écologie: ah si j'oubliais des pistes cyclables en doublon de pistes cyclables déjà existantes et le refu d'accueillir le tour de France, super!

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut