Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland.

Bruno Lina, virologue à Lyon, fait le point sur le traitement et les vaccins contre le coronavirus

Peu avant le passage de la métropole de Lyon en "alerte maximale" ce jeudi 8 octobre au soir, le virologue lyonnais Bruno Lina faisait le point sur l'avancée du traitement et des vaccins contre le COVID-19.

Bruno Lina, virologue à Lyon et membre du conseil scientifique, n'y est pas allé par quatre chemins concernant les traitements contre le COVID-19. "Tous les traitements testés n'ont aucun intérêt thérapeutique", a-t-il affirmé ce jeudi 8 octobre sur le plateau de BFMLyon. Seul espoir restant à l'heure actuelle, le vaccin.

Là, l'espoir est permis. Le virologue annonce qu'une douzaine de vaccins sont dans les essais de phase 3 des études cliniques, celle des tests à grande échelle sur l'être humain. Dans le scénario le plus optimiste, il estime que des premiers résultats seraient disponibles "fin octobre ou fin novembre". En attendant, les soignants ont beaucoup appris de la première vague de patients COVID-19. "On sait mieux soigner les patients donc il y a moins de mortalité", assure Bruno Lina.

Lire aussi : Que sait-on des symptômes du COVID-19 ? Réponse avec Bruno Lina, virologue à Lyon

Pour le moment, les meilleures armes contre le coronavirus restent donc le masque (sur le nez !), le lavage des mains et la distanciation physique. Sans oublier l'aération régulière des lieux clos pour éviter la stagnation de nuages viraux, comme le rappellent nos collègues du Parisien. Une mesure barrière courante en Allemagne, mais largement ignorée en France.

 

2 commentaires
  1. benplay69009 - ven 9 Oct 20 à 11 h 45

    Il y a juste le vaccin russe qui fonctionne il y a maintenant un médicament en Amérique que trump va distribuer gratuitement et bien sûr il y a l'hydroxyde chloroquine bref encore un charlatan payer par les labo

    Modéré
  2. Fibzzz - sam 10 Oct 20 à 1 h 38

    Sources ?
    Que Trump distribue quelque chose gratuitement c'est tellement improbable... Quand on sait que son traitement a coûté environ 100 000$ et qu'aux États-Unis ce sont les pauvres qui meurent de la Covid (pas de couverture santé = pas de soin).
    Et l'hydroxychloroquine n'est plus utilisé depuis mai parce qu'inutile !
    Donc : des sources svp !
    Ou alors allez pondre vos déblatérations ailleurs...

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut