Les rugbymens du Lou ont dû s'employer pour venir à bout de valeureux Toulonnais ce samedi au stade Gerland. Victorieux (42-33), malgré un mauvais début de seconde période, les hommes de Pierre Mignoni mettent un terme à leur série de deux défaites consécutives et se replacent à la 3e place du Top 14 en attendant les résultats de leurs concurrents. 
Le 2e ligne du XV de France et du Lou, Félix Lambey, estime que les rugbymens français sont à leur place, alors qu'ils terminent de l'édition 2019 du tournoi des VI Nations, après une victoire laborieuse contre l'Italie (25-14), ce samedi.
Auteur d'une bonne entrée en jeu le week-end dernier, contre le Pays de Galles, le jeune 2e ligne du Lou foulera la mythique pelouse de Twickenham, ce dimanche, à 16 heures, pour le fameux "crunch" de ce tournoi des VI Nations 2019 de rugby.
Open post

Le Lou repart du bon pied en Top 14

Les rugbymen lyonnais se sont imposés avec la manière contre le Racing 92 (32-11), ce samedi soir, à Gerland. Après une campagne européenne ratée, les hommes de Pierre Mignoni se positionne déjà dans la course aux six places qualificatives pour les phases finales.

La pelouse glacée a d'abord obligé à jouer du coup de pied. Sa victoire sur le Racing 92 (32-11), ce samedi soir, à Gerland, le Lou l'a d'abord construite en première mi-temps, grâce à la botte magique de Jonathan Wisniewski, auteur de 12 points, sur pénalité en 37 minutes, avant de transformer l'essai de Noa Seru Nakaitaci.

Au pied toujours, les ballons hauts de Wisniewski, puis Jean-Marc Doussain, ont été mal appréciés par les Franciliens, et amené les deux premiers essais. La réduction du score du Racing, par un essai de Antonie Claasen n'y fera rien. En fin de match, Tobbie Arnold conclut en coin, sur une passe de Nakaitaci, encore lui. Le score final aurait pu être encore plus lourd, et la victoire bonifiée si l'ailier international français n'avait pas mis le pied en touche au départ d'un beau mouvement conduisant Arnold dans l'en-but, en première période.

Cette victoire sur un concurrent direct pour les play-offs relance le Lou après une campagne européenne délicate. Les hommes de Pierre Mignoni ont désormais deux semaines pour préparer le prochain match. Et entrer dans la période des doublons avec les matchs internationaux des VI Nations. Dont ils peuvent profiter face à d'autres concurrents directs, puisque seul Félix Lambey jouera pour sa sélection.

Après son zéro pointé en coupe d'Europe, le club de rugby de Lyon tentera de repartir du bon pied en championnat, ce samedi soir, à domicile contre un concurrent direct pour la qualification en phases finale. 
Ce samedi, à Glosgow, les rugbymens lyonnais ont concédé leur 4e défaite en autant de matchs d'une coupe d'Europe dont ils se trouvent désormais éliminés, avant même les deux dernières rencontres. 
Longtemps timides et maladroits, les Lyonnais se sont d'abord appuyés sur leur mêlée pour faire plier les Parisiens, avant d'exploser leur défense, à 15 contre 14, en fin de match. Avec cinq essais inscrits pour zéro encaissé, le Lou marque le point de bonus offensif, et se replace provisoirement 4e de Top 14, avant la rencontre entre Montpellier et le Racing.
Lyon s'est incliné, ce dimanche, à Gerland (21-30), contre Cardiff, vainqueur de la Challenge Cup, la petite coupe d'Europe, l'an dernier.
Le joueur du LOU Rugby
Le demi de mêlée international lyonnais a été gravement blessé ce samedi face à Grenoble. Il souffre d’une fracture du péroné et va être éloigné des terrains plusieurs mois. 
Une semaine après leur large victoire sur Montpellier, les rugbymens lyonnais ont craqué en 2e mi-temps, ce samedi, à La Rochelle.

Posts navigation

1 2 3 4 24 25 26