OL : Un bon point sans la manière (vidéo)

Pour son deuxième déplacement de son histoire à Amsterdam, l’OL a obtenu le match nul contre l’Ajax (0-0), mercredi soir. Les Lyonnais peuvent nourrir quelques regrets.

Tout au long de la journée de mercredi, Rémi Garde semblait anxieux. L'entraîneur lyonnais ne s'attendait pas à une sinécure malgré la douzième participation consécutive du club de Jean-Michel Aulas en C1. Le natif de l’Arbresle avait vu juste. Disposée en 4-2-3-1, avec notamment la titularisation de Clément Grenier préféré à Jérémy Pied, l’équipe de Garde est d’entrée de jeu mis à mal par l’Ajax, qui multiplie les nombreuses combinaisons en triangle et pose de sérieuses difficultés aux Gones. L’arrière-garde lyonnaise résiste et ne flanche pas.

Hugo Lloris sauve les siens !

Malmenés notamment durant le premier quart d’heure de la rencontre, les Lyonnais vont monter en puissance au fil des minutes. Et se procurer quelques occasions (17e, 22e, 26e) sans toutefois parvenir à inquiéter Vermeer. L’Ajax n’est pas en reste. Les "Lanciers" sont même tout près d’ouvrir le score. Libre de tout marquage, la tête de Sulejmani expédie le cuir au ras du poteau d’Hugo Lloris (36e). L’OL a eu chaud. Au terme d'un premier acte très enlevé, les Rhodaniens ont assuré l’essentiel en encaissant aucun but.

De retour des vestiaires, les Rhodaniens proposent un jeu bien trop lent pour porter le danger. Et l’Ajax tente d’en profiter. Il faut un grand Hugo Lloris pour sauver la maison olympienne (63e, 76e). L’OL joue à se faire peur. Émoussés physiquement, les Lyonnais s’efforcent de ne pas sombrer face aux assauts hollandais. En fin de rencontre, ni Grenier, ni Briand et ni Bastos réussissent à marquer ce but qui aurait pu permettre à Lyon de l’emporter (86e, 87e). A l'issue d'un match décevant au niveau du jeu, l'OL ramène un bon point d'Amsterdam. Un sésame toujours important en Ligue des Champions à l'extérieur.

Lire aussi : Les notes des joueurs

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut