Logement insalubre
image d’illustration – iStock

Ain : les locataires peuvent désormais signaler une situation de logement indigne

Dans le département de l'Ain, les locataires peuvent désormais signaler une situation de logement indigne via l'application Histologe.

Les logements insalubres toucheraient près de 2 millions de personnes en France, selon la Fondation Abbé-Pierre, qui lutte contre le logement indigne. Depuis 2017, les Aindinois disposent d'un pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne, créé par la préfète du département, pour repérer, traiter et accompagner les situations de mal logement.

Les Aindinois en situation de mal logement peuvent désormais signaler la situation d'insalubrité via l'application Histologe, un dispositif mis en place ce mois d'octobre, et sur le site du gouvernement.

Comment ça marche ?

L'application, qui concerne les locataires, les propriétaires ou témoins d'uns situation de mal logement, a été conçue pour signaler les difficultés de logement. L'insalubrité concerne les habitations humides, bruyantes, dangereuses ou infestées par des nuisibles.

En quelques clics seulement, les locataires peuvent effectuer un signalement, décrire les dysfonctionnements du logement et joindre des photos, "pour une prise en charge plus efficace et rapide", selon la préfète de l'Ain.

Histologe

Lire aussi : Lyon – Rhône : un numéro unique pour lutter contre l’habitat indigne

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut