météo ciel nuage soleil pluie
© TIm Douet

Lyon : création d'une rue Famille Arcelin et d'un passage France Péjot

Le conseil municipal a adopté la dénomination de trois nouvelles voies dans la ville  : un passage France Pejot, une rue Famille Arcelin et une place de la Tunisie.

La ville de Lyon a adopté ce lundi à l'unanimité la dénomination de trois nouvelles voies à commencer par une rue Famille Arcelin reliant le Cours Charlemagne et le quai Perrache au sud de la Rue Paul Montrochet. Les cinq sœurs et frères Arcelins, résidant tous dans le 2e arrondissement, se sont engagés dans la résistance fin 1941 en utilisant l'appartement familial comme lieu de réunion clandestine avec les membres des réseaux Action et Alliance. En 1944 les quatre soeurs Arcelin ont toutes été arrêtés et déportées à Ravensbrück d'où elles furent libérées en 1945.

La municipalité a aussi choisi de rendre hommage à France Pejot résistante née à Lyon qui a rejoint la résistance et le réseau Franc-tireur et devint la secrétaire de Jean-Pierre Lévy, utilisant son magasin de lingerie féminine “la lingerie pratique” pour cacher des documents et des résistants. À l'arrestation de Jean-Pierre Lévy en 1942, elle détourne les soupçons sur elle pour lui permettre de fuir. Elle est arrêtée de nombreuses fois avant d'être déportée à Ravensbruück en 1944 d'où elle s'échappa en 1945. Femme de Maurice Jarre, elle est la maire du musicien Jean-Michel Jarre qui sera présent lors de l'inauguration de ce passage reliant la place Carnot et la place des Archives entre le cours de Verdun Gensoul et la rue Dugas Montbel.

Enfin une place de la Tunisie va être créée au sud de la place Général Delfosse à l'intersection du cours Bayard et du quai Rambaud “pour rappeler les liens unissant la Tunisie et la France depuis de nombreuses années”, explique la ville de Lyon.

à lire également
Colonel Beltrame
Comme un symbole, une semaine après l’attentat de Strasbourg, le conseil municipal de Lyon vient de baptiser “rue Arnaud-Beltrame” une nouvelle voie du 8e arrondissement en hommage au colonel de gendarmerie décédé à Trèbes, dans l’Aude, le 23 mars 2018.
1 commentaire
  1. Olivier TRONEL-BOCCARA - 24 septembre 2018

    France Péjot est la MERE de Jean-Michel Jarre et non sa MAIRE !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut