Ayrault
@Florent Deligia / Lyon Capitale

Jean Moulin, la Manif' pour Tous ne regrette pas

Alors que des manifestants anti-mariage homosexuel ont perturbé les commémorations de l'arrestation de Jean Moulin, Jean-Baptiste Labouche, l'un des représentants locaux de la Manif pour tous, admet que l'endroit pour chahuter le Premier ministre n'était pas le bon mais déclare que "l'autisme du Gouvernement ne laisse pas de choix".

L'intervention des opposants au mariage pour tous a perturbé, ce vendredi matin, le 70e anniversaire de l'arrestation de Jean Moulin. Une vingtaine de militants étaient présents et l'un d'entre eux a essayé d'interrompre le discours de Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre venu pour honorer la mémoire du résistant. "Il y a des institutions dans la République et des moments mieux indiqués que d'autres pour se faire entendre, et celui de ce matin n'était pas le meilleur. Mais, quand les voies institutionnelles n'ouvrent pas le dialogue, les gens cherchent d'autres moyens d'expression, comme la cérémonie en hommage à Jean Moulin ou demain le Tour de France. J'émets d'autant plus de réserves que Jean Moulin est une personnalité qui fait l'unanimité dans le patrimoine lyonnais. Il y a trois mois, j'avais demandé au préfet de dialoguer pour répondre à la soif grandissante de s'exprimer. Des gens comme Gérard Collomb à Lyon ne jouent pas un rôle pacifiant en refusant la concertation sur ce sujet de société. Du coup, les gens s'expriment où ils peuvent. L'endroit n'était pas le meilleur, mais ce qui est arrivé est la conséquence de l'autisme du Gouvernement", justifie Jean-Baptiste Labouche, l'un des cadres lyonnais de la Manif pour tous.

Lire également : La cérémonie Jean Moulin perturbée par la Manif pour tous

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut