Jean-Marie Girier accompagne Collomb au ministère de l'Intérieur

Jean-Marie Girier, directeur de campagne d'Emmanuel Macron, sera le chef de cabinet de Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur. Un choix logique : les deux hommes travaillaient ensemble à la métropole avant que le maire de Lyon souffle son nom à Emmanuel Macron.

Le duo va se reformer. Gérard Collomb embarque dans ses valises, pour la place Beauvau, Jean-Marie Girier, son ancien chef de cabinet à la métropole de Lyon. Les deux hommes avaient cessé leur collaboration l'espace de la campagne présidentielle. Gérard Collomb avait, en effet, glissé le nom de son proche collaborateur à Emmanuel Macron au moment où En Marche cherchait à structurer son mouvement à l'automne. A mi-temps entre la métropole et le parti d'Emmanuel Macron, Jean-Marie Girier est ensuite devenu salarié à temps plein d'En Marche. Durant cinq mois, il a été le directeur de campagne de l'ancien ministre de l'Economie. Il a fait partie de la poignée de proches, en mode start-up, qui ont pensé la campagne victorieuse d'Emmanuel Macron. Son nom circulait pour intégrer le cabinet présidentiel à l'Elysée. Son aventure En Marche se poursuivra à cents mètres du palais présidentiel, place Beauvau. Il y retrouvera donc Gérard Collomb, nommé ministre de l'Intérieur ce mercredi après-midi.

à lire également
Lors de son passage au ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a été sanctionné de la moitié de ses indemnités de conseiller métropolitain à cause de son absence. Une “amende” qu'il a compensée en trouvant une nouvelle source de revenus au sein du Sepal. Le maire de Lyon aura ainsi reçu 9149€ en 2018 dans un syndicat mixte où il ne siégeait pas.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut