Jean-Marie Girier accompagne Collomb au ministère de l'Intérieur

Jean-Marie Girier, directeur de campagne d'Emmanuel Macron, sera le chef de cabinet de Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur. Un choix logique : les deux hommes travaillaient ensemble à la métropole avant que le maire de Lyon souffle son nom à Emmanuel Macron.

Le duo va se reformer. Gérard Collomb embarque dans ses valises, pour la place Beauvau, Jean-Marie Girier, son ancien chef de cabinet à la métropole de Lyon. Les deux hommes avaient cessé leur collaboration l'espace de la campagne présidentielle. Gérard Collomb avait, en effet, glissé le nom de son proche collaborateur à Emmanuel Macron au moment où En Marche cherchait à structurer son mouvement à l'automne. A mi-temps entre la métropole et le parti d'Emmanuel Macron, Jean-Marie Girier est ensuite devenu salarié à temps plein d'En Marche. Durant cinq mois, il a été le directeur de campagne de l'ancien ministre de l'Economie. Il a fait partie de la poignée de proches, en mode start-up, qui ont pensé la campagne victorieuse d'Emmanuel Macron. Son nom circulait pour intégrer le cabinet présidentiel à l'Elysée. Son aventure En Marche se poursuivra à cents mètres du palais présidentiel, place Beauvau. Il y retrouvera donc Gérard Collomb, nommé ministre de l'Intérieur ce mercredi après-midi.

à lire également
David Kimelfeld en meeting © Antoine Merlet 2019
À Paris, le dissident Cédric Villani est en voie d’être exclu de La République en Marche. David Kimelfeld ne redoute pas une telle sanction. Pour le président de la métropole, au vu des modalités d’investiture, “ce serait même un honneur”, précise-t-il.
Faire défiler vers le haut