Grand Lyon : palmarès des élus qui font séance buissonnière

Pour gérer le Grand Lyon, il n’y a pas moins de 156 conseillers communautaires, dont 40 vice-présidents aux attributions parfois assez anecdotiques, mais tous correctement indemnisés. En faut-il vraiment autant ? Vu leur absentéisme, tous ne sont en tout cas pas convaincus que leur présence en séance plénière est indispensable...

“Les débats pour décider des subventions à accorder à une association, que voulez-vous que ça me fasse ?” Sans complexes, François Turcas (UMP, mais aussi président de la CGPME du Rhône) brille souvent par son absence dans les rangs du Grand Lyon. Depuis les municipales de 2008, il a manqué 36 des 57 conseils communautaires. Le podium des absentéistes est complété par la maire du 1er arrondissement Nathalie Perrin-Gilbert (PS, 33 absences) et le maire de Grigny René Balme (Front de gauche, 30 absences). Au total, on compte plus d’une trentaine d’absentéistes chroniques qui ont manqué plus de 15 conseils.

Sont-ils pris par leurs fonctions au Grand Lyon, comme l’explique Jacky Darne (PS, 2 absences) à propos d’Yvon Deschamps (PS, 12 absences) qui préside l’office public Grand Lyon Habitat ?

Ou estiment-ils qu’un autre mandat prime, tel Alain Giordano (Les Verts) qui est aussi maire du 9e arrondissement et assume ainsi ses 26 absences : “C’est vers 19 heures, heure du conseil, qu’un arrondissement vit. En tant qu’élu, je me dois d’être sur le terrain.”

Parmi les grands absents, on trouve en outre beaucoup d’élus qui cumulent leur mandat avec un siège au Parlement. La loi sur le non-cumul pourrait-elle un jour re-remplir les bancs du Grand Lyon ?

---

Le palmarès complet de l’activité des élus du Grand Lyon (présence/absence, prises de parole, rapport sur un dossier) est à retrouver dans Lyon Capitale n° 726 (octobre 2013), en vente en kiosques depuis le 27 septembre, et dans notre boutique en ligne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut