Confiance pour Valls : Crozon et Muet rentrent dans le rang

Manuel Valls a obtenu la confiance de l’Assemblée nationale ce mardi après-midi, avec 269 voix pour. Parmi les votants, les députés rhodaniens Pascale Crozon et Pierre-Alain Muet, proches des “frondeurs”, ont voté pour le maintien du gouvernement Valls II. 31 députés PS se sont abstenus.

31 abstentions parmi les députés socialistes, 48 si on y ajoute les députés Verts, c'est plus de trois fois plus que lors du premier vote de confiance demandé par Manuel Valls, cinq mois auparavant. Une petite gifle pour le Premier ministre, qui conserve cependant les moyens de gouverner. Mais le vote du budget s'annonce disputé, y compris dans la moitié gauche de l'hémicycle.

Le détail des votes (voir ici) montre que les socialistes rhodaniens sont rentrés dans le rang. En votant la confiance, Pierre-Alain Muet et Pascale Crozon reviennent du côté des non-"frondeurs". Eux qui avaient pourtant exprimé dans la presse quelques désaccords sur la politique économique (lire ici pour P. Crozon et là pour P-A. Muet). Sans surprise, Gilda Hobert, Jean-Louis Touraine, Hélène Geoffroy et Yves Blein ont également accordé leurs suffrages à Manuel Valls.

Pas de surprise non plus du côté des élus de droite du département, qui ont tous voté contre le Gouvernement.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut