Cohen (UMP) : "Je veux des entreprises à Mions, pas des HLM"

A Mions, l’UMP Claude Cohen, tête de liste de l’opposition, va plus vite que la musique et se voit déjà remporter les municipales en mars 2014. Entouré d’une équipe assez jeune, il mise sur la déception des habitants vis-à-vis du maire sortant, Paul Serres (PS), qui « défigure » la commune avec des logements sociaux. Depuis l’arrivée du socialiste en 2001, environ 200 logements ont été construits, une cinquantaine d’autres seront livrés d’ici 2014.

Comment expliquez-vous l’anomalie électorale de Mions ? Les Miolands votent à droite à toutes les élections, sauf aux municipales…

C’est bien simple, le maire PS, Paul Serres, était directeur de l’Ecole primaire [Pasteur] avant d’être maire. Il a réussi à s’entourer de beaucoup de monde grâce à ce poste. En local, les habitants sont donc fidèles, non pas à une étiquette mais à Paul Serres. Maintenant qu’il est à la retraite, on le connait de moins en moins.

Pensez-vous que les prochaines municipales vont renverser cette tendance ?

Les habitants ont un niveau de vie plutôt élevé. La ville de Mions doit voter à droite. Le maire et son équipe ont installé tellement de logements sociaux qu’ils ont défiguré notre ville. Paul Serres n’a réalisé que 20 % de son programme de 2008. Le groupe scolaire Pasteur, son fardeau, devait être terminé en 2011. Il ne l’est toujours pas. Aujourd’hui tout le monde quitte le bateau donc je pense que ça va basculer à droite. Dans un article de Lyon capitale consacré à Mions*, on parle de moi comme un « bateleur ». C’est un clown qui amuse mais selon les définitions, c’est aussi celui qui apporte la bonne nouvelle. Alors ça ne me gène pas, je veux bien être celui-ci.

Quel est votre ambition pour Mions ?

J’ai un tout petit programme. Je veux réhabiliter la salle des sports, installer une crèche privée, stopper l’urbanisation, renforcer la sécurité et prendre soin de notre patrimoine qui a été détruit par la majorité actuelle. Je ne veux pas d’un programme démesuré qui demande d’augmenter les impôts. Je veux aussi mettre en place deux adjoints : un dédié à la petite enfance et l’autre au commerce et à l’artisanat. Car nous avons des friches disponibles à Mions sur lesquelles je veux faire venir des entreprises, pas des HLM. Et puis je suis un chef d’entreprise retraité, alors je suis (sic.) un maire disponible.

*Lyon capitale n°725, septembre 2013. p.30

-----

Vous êtes candidat aux municipales ? Vous avez une idée à défendre ? Un projet pour votre commune ? Un coup de gueule ? Vous souhaitez interpeller les candidats ? Postez un commentaire ou écrivez à la rédaction : municipales@lyoncapitale.fr

1 commentaire
  1. mandarin69780 - ven 25 Oct 13 à 13 h 04

    Vous avez raison, il faut retrouver l'équilibre perdu entre habitations/commerces/espaces verts. On vous fait confiance pour défendre notre cadre de vie. Bon courage à Claude Cohen et son équipe!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut