Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP
Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP

Affaire Benalla : Gérard Collomb auditionné ce lundi matin à 10h

Le ministre de l’Intérieur va être entendu ce lundi matin par la commission d’enquête de l'Assemblée nationale dans le cadre de l'affaire Benalla qui secoue l'Élysée depuis mercredi dernier.

Le ministre de l'Intérieur va être auditionné à l'Assemblée nationale ce lundi matin à partir de 10h. L'ancien maire de Lyon fera face à la commission des lois transformée en commission d'enquête, devant laquelle il devra répondre à des “questions très nombreuses et d’une très grande gravité”, a déclaré Guillaume Larrivé (LR), corapporteur de la commission. Gérard Collomb est dans l'œil du cyclone depuis le début de l'affaire Benalla, ce très proche d'Emmanuel Macron, chargé de la sécurité de celui-ci, qui a agressé des manifestants le 1er mai dernier. Un comportement dont a eu connaissance Gérard Collomb dès le 2 mai, de son propre aveu. Ce dernier a par ailleurs précisé avoir transmis l'information à l'Élysée le 3 mai.

Au moment des faits, Alexandre Benalla était muni d'un brassard de la police et d'un casque de CRS. Gérard Collomb devra expliquer ce que faisait ce collaborateur de l'Élysée avec des équipements de la Police nationale. Déjà pointé du doigt par l'opposition comme responsable, le poste du ministre de l'Intérieur est d’ailleurs réclamé par Jean-Luc Mélenchon ou encore Nicolas Dupont-Aignan. L’opposition reproche au ministre de ne pas avoir transmis le dossier à la justice dès le 2 mai, au moment où il a eu connaissance des faits, comme le dispose l'article 40 du Code de procédure pénale. Un article qui n'est cependant assorti d'aucune sanction pénale en cas de non-dénonciation. Gérard Collomb devra enfin préciser comment et par qui il a été prévenu ou encore qui a autorisé la présence de M. Benalla lors de la manifestation du 1er mai.

Une procédure de licenciement a depuis été enclenchée à l'encontre d’Alexandre Benalla. De son côté, Emmanuel Macron a réuni ce dimanche plusieurs personnes de sa garde rapprochée, dont le Premier ministre, Édouard Philippe, Gérard Collomb, Christophe Castaner et Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. Le président de la République aurait trouvé le comportement de son collaborateur “extrêmement choquant” et “inacceptable”. Durant cette réunion, la question de réponses à apporter à cette crise politique aurait été abordée par les personnes présentes. Après Gérard Collomb, ce sera au tour de Michel Delpuech, préfet de police de Paris, d'être entendu à 14 heures par les députés. Michel Delpuech connaît bien le ministre de l’Intérieur puisqu'il a été préfet du Rhône de 2015 à 2017 alors que Gérard Collomb était encore maire de Lyon.


Ci-dessous l'audition de Gérard Collomb en direct.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut