Epidanse JC Goimard

Danse, nature et sport extrême au Croiseur

L’épidanse, danser plus loin

Formé à la danse contemporaine au CNSMD de Lyon, interprète auprès de Yan Raballand et Gaetano Battezzato, le jeune Jean-Camille Goimard a eu très vite l’envie de développer des projets personnels. En créant sa compagnie, Au-delà du bleu, il décide – à travers ses chorégraphies et ses vidéos – d’allier la danse contemporaine au sport extrême (voile, escalade…) et à la nature. Il invente alors l’“épidanse”, un concept de court-métrage de vidéo-danse qui permet de danser dans des endroits où le public n’a pas l’habitude d’aller, comme une forêt ou une plage, capitalisant un travail qu’il utilise dans ses spectacles. Dans cette démarche, la danse se trouve soumise à des contraintes de lieu et de périodes de tournage, pour finalement prendre des formes inattendues.

Son premier “épidanse” fut tourné dans les bois et intégré à Sur ta nuque, un duo de danse voltige. Le deuxième a été tourné sur l’île de la Réunion, et le troisième entre Bali, l’Australie et la Thaïlande. C’est cet épidanse n° 3 qu’il présente au Croiseur, dans le cadre d’un nouveau spectacle.

Jean-Camille Goimard, Épidanse n° 3 – Samedi 19 avril à 19h30, au Croiseur, 4 rue Croix-Barret, Lyon 7e/Gerland.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut