©  Alain Hatat

Culture : Beaumarchais et Figaro au théâtre de la Renaissance avec "La Mère Coupable"

Du 20 au 22 octobre au Théâtre de la Renaissance à Oullins, Laurent Hatat met en scène une adaptation de L'Autre Tartuffe ou la Mère Coupable, dernier volet de la trilogie de Figaro.

Ce volet méconnu de la trilogie de Beaumarchais - après Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro - se déroule vingt ans après les noces de Figaro, dont la célèbre tirade "Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus…" portait déjà les germes de la révolution française, en dénonçant les privilèges de l’aristocratie.

C’est justement au cœur de ce tumulte insurrectionnel que se situe La Mère Coupable. Dans cette tragi-comédie bourgeoise, un tartuffe ambitieux s'introduit dans la famille Almaviva, revenue du Mexique. Il en a découvert les secrets – un enfant illégitime issu d’un adultère – et entend en profiter pour leur soutirer toute leur fortune. Mais Figaro va tout tenter pour démasquer l'infâme.

© Alain Hatat

Après les privilèges de la noblesse, Beaumarchais pointe avec ironie les travers de son époque avec ce huis-clos familial. Domination masculine –  ici la culpabilité féminine –, hypocrisie religieuse, mensonges et avidité, "une autre façon de raconter la manipulation et la compromission politiques".

Mais point de costumes d’époque sur la grande scène du théâtre oullinois. Car ce sont bien les résonances contemporaines du texte de Beaumarchais qui ont poussé Laurent Hatat à adapter cette œuvre classique, afin de proposer un théâtre "pourvoyeur d’idéaux" en la conjuguant au présent.


La Mère Coupable, du 20 au 22 octobre au Théâtre de la Renaissance – www.theatrelarenaissance.com



 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut