Truphemus – Café de nuit, 1999 (détail) © Adagp – Didier Michalet

Culture : le musée Paul-Dini fête ses vingt ans

Le musée Paul-Dini propose un nouveau regard sur ses œuvres permanentes et dévoile l’exceptionnelle donation récemment faite par Muguette et Paul Dini.

Après avoir réalisé d’importants travaux, le musée municipal Paul-Dini, musée d’Art moderne et contemporain de Villefranche-sur-Saône, a repensé la totalité de son parcours d’œuvres permanentes (1 200 à ce jour) et fête ses 20 ans durant toute l’année 2021 autour de la thématique “Un regard sur la création en Auvergne et Rhône-Alpes, de 1800 à nos jours” qui retrace l’histoire des courants artistiques et des artistes ayant contribué à l’histoire de l’art à Lyon et dans la région.

Georgette Agutte, Nu de dos regardant dehors, 1912 © Didier Michalet

Enrichie de la 10e donation que Muguette et Paul Dini ont faite en avril dernier avec 216 nouvelles œuvres, l’exposition est conçue de manière chronologique, se déploie sur deux sites – l’espace Grenette et l’espace Cornil consacré à l’art contemporain – et est présentée en deux volets.

Suzanne Valadon, Église Saint-Bernard, donation © Didier_michalet

Le premier, qui se déroule jusqu’au 19 septembre, permet aux visiteurs de découvrir l’histoire de la peinture lyonnaise au travers notamment des lieux de convivialité (cafés et concerts) et d’une sélection d’autoportraits et portraits – dont les photographies de Blanc et Demilly. Avec également des œuvres d’André Cottavoz, Jean Fusaro et Jacques Truphémus qui renouvellent la peinture figurative des années 1960.

Le second verra la création contemporaine exposée dans le bâtiment Cornil, avec une partie largement consacrée à des artistes femmes : les paysages de Véronique Ellena, la fusion des corps chez Florence Reymond et Marie-Anita Gaube, les paysages urbains et méridionaux de Carole Benzaken se confrontant aux paysages de champs de Hilary Dymond. Mais également beaucoup d’autres artistes dont la peinture contemporaine se révèle par l’univers des paysages comme avec Hubert Munier, Patrice Giorda, Ernst Kapatz, Jean-Marc Cerino, Éric Manigaud, Daniel Tillier, Jacques Peizerat.

Daniel Firman, monochrome - donation © Martial Couderette

À découvrir également La Malle de Bussy d’Amboise de l’artiste stéphanois Philipe Favier conçue comme un ensemble “de voyage” de 25 boîtes de conserve caractéristiques des séries qu’il a réalisées sur plus de 20 ans. Enfin, les visiteurs pourront admirer la très belle sculpture Monochrome, commandée par le couple Dini à l’artiste contemporain Daniel Firman (né à Bron en 1966) pour cette date anniversaire.


Un regard sur la création en Auvergne et Rhône-Alpes, de 1800 à nos jours – Premier volet jusqu’au 19 septembre, second volet du 18 octobre au 13 février 2022 au musée Paul-Dini
www.musee-paul-dini.com


d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut