Gratte-ciel, à Villeurbanne (©Antoine Merlet)

Villeurbanne : piétonisation de l'avenue Henri-Barbusse, la parole est aux Villeurbannais

Quel devenir pour l'avenue Henri-Barbusse, en plein coeur des Gratte-Ciel de Villeurbanne ? Quels nouveaux usages ? La ville de Villeurbanne lance une phase de concertation avec ses habitants.

"Depuis l’été 2020, la ville de Villeurbanne a rendu l’avenue Henri-Barbusse aux piétons. Cet espace public, dont la fréquentation avoisine les 60 000 passages par jour, fait aujourd’hui l’objet d’une consultation. Les habitantes et les habitants sont invités à s’exprimer sur le devenir de l’avenue et ses nouveaux usages", indique la ville de Villeurbanne.

Une phase de concertation est désormais lancée sur la plateforme : http://participez.villeurbanne.fr . Pour que chaque habitant prenne sa part à la transformation de l'espace. "Les différents avis collectés permettront de travailler sur les aménagements de l’avenue, son embellissement, son mobilier urbain, les manifestations sportives ou culturelles qui y ont lieu", précise la ville de Villeurbanne.

"L'enjeu est d'apaiser l'hypercentre de Villeurbanne"

Longuement interrogé par LyonCapitale.fr début février sur les nombreux projets à Villeurbanne, le maire de la 19e commune la plus peuplée de France, Cédric Van Styvendael, avait évoqué le projet de piétonisation du centre-ville : "l’enjeu est d’apaiser l’hypercentre de Villeurbanne, dans une sorte de quadrilatère entre les rues Francis de Pressensé (au nord), la rue Rollet (à l’est), la rue du 4 août 1789 (au sud) et la rue Racine (à l’ouest) où on souhaite fortement réduire la place de la voiture. On a commencé en piétonisant une partie de l’avenue Henri-Barbusse. Cette piétonisation est amenée à se poursuivre pour que l’ensemble de l’axe avenue Henri-Barbusse existant et prolongé dans la prochaine ZAC soit piétonisé. On souhaite aller plus loin et épaissir ces zones, renforcer la piétonisation, intervenir avec de la végétalisation en centre-ville et conforter une identité de centre-ville".

L'interview en intégralité est à retrouver ici.

Faire défiler vers le haut