(Vidéo) Rudigoz : "je préfère que l’on mette de l’argent sur le métro que sur un téléphérique"

Thomas Rudigoz, député LREM de Lyon, est l’invité de 6 minutes chrono. Il rappelle son opposition au projet de téléphérique que le gouvernement a pourtant décidé de soutenir financièrement.

Jean Castex, le Premier ministre, a annoncé le soutien de l’État à plusieurs projets de transports en commun dont le téléphérique qui doit relier Lyon à Sainte-Foy-lès-Lyon à Lyon. Une annonce qui a surpris Thomas Rudigoz, député LREM de Lyon : “Je retiens que le gouvernement va mettre 80 millions pour les transports en commun de la métropole et c’est une très bonne chose. Dans tous ces projets, il y en a un qui concerne le téléphérique et nous n’avons pas été informés en amont. C’est sur que le côté politique a été omis et j’ai tout de suite contacté le Premier ministre pour dire que ce n’était pas une bonne idée”.

Le député LREM rappelle son hostilité à ce projet : “on ne pourra pas mettre de l’argent sur tous les projets et ça risque d’obérer d’autres projets dans l’Ouest lyonnais dont le métro E qui est extrêmement important pour le développement de notre agglomération. Je préfère que l’on mette de l’argent sur le métro que sur un téléphérique”.

Thomas Rudigoz revient aussi sur la visite de Gérald Daramnin à Lyon et sur la passe d’armes, par médias interposés, qui a opposé le maire de Lyon et le ministre de l’Intérieur : “il n’y a jamais eu autant de moyens annoncés et opérationnels. Les effectifs ont été renforcés de 300 agents. Les premiers effectifs arrivent. Il y a un autre point : les collectivités doivent faire des efforts. M. Doucet estime qu’il y a un problème de sécurité, et il ne peut pas dire le contraire, mais la ville n’est pas ambitieuse en matière de caméras de vidéoprotection”.

Le député du 5e arrondissement revient aussi sur la dissolution de Génération identitaire et de la présence de l’extrême droite dans le Vieux-Lyon : “j’ai demandé au ministre que des enquêtes soient menées pour voir si nous ne sommes pas face à une reconstitution de ligue dissoute”.

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut