Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu, sur le plateau de 6 minutes chrono.

(Vidéo) Le maire de Meyzieu défend la prolongation du métro A et ouvre la porte à un téléphérique... à Meyzieu

Christophe Quiniou, le maire LR de Meyzieu, est l'invité de l'émission 6 minutes chrono sur Lyon Capitale. Le maire de Meyzieu revient notamment sur le projet de prolongation du métro A qui pourrait aller jusqu'à Meyzieu. "Le T3 fonctionne bien mais arrive à saturation", explique-t-il.

"Faut-il encore développer le métro à Lyon ?". Le Sytral a lancé une consultation depuis le 21 septembre sur l'avenir du métro à Lyon. Et propose notamment aux habitants d'échanger sur 4 projets de nouvelles lignes de métro. Dont la prolongation de la ligne A vers Décines-Meyzieu.

"Ce métro A, il est intéressant et il pose un certain nombre de questions. Les territoires de l'est, Décines et Meyzieu, sont des territoires en très fort développement et la Métropole a réaffirmé sa volonté que ces territoires participent à l'accueil de nouvelles populations, indique Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu, invité de 6 minutes chrono sur Lyon Capitale. Le T3 fonctionne bien mais arrive à saturation".

Le maire de Meyzieu, poursuit : "S'il n'y a pas de développement de population, il n'y a pas besoin de métro A. Le T3 est suffisant aujourd'hui. Mais à l'avenir, la ville va se développer, immanquablement. Le rythme prévu, c'est entre 400 et 600 (nouveaux) habitants/an en fonction de la libération des programmes et de la capacité de la ville à accompagner le développement en terme de structure et de service public".


"Si transport par câble il devait avoir, celui qui relierait Rillieux au Grand Large serait bien mieux accepté"

Christophe Quiniou, le maire de Meyzieu


Prolonger la ligne A à l'est pourrait aussi se révéler "plus facile" à réaliser que la création de la ligne E sous la colline de Fourvière ou la prolongation de la ligne B pour monter à Caluire-Rillieux. "Quand on regarde la topographie (du territoire de Décines-Meyzieu), sur un faisceau qui serait au sud, par rapport à celui du nord qui serait le tram T3 actuel, il y aurait des possibilités techniques pour avoir une ligne beaucoup moins couteuse. En traversant des espaces pas urbanisés, et un tracé droit et plat", poursuit Christophe Quiniou.

Si le sujet du téléphérique fait grand débat à l'ouest actuellement, un projet à l'est avait aussi été étudié il y a quelques années. Un transport par câble de Rillieux au Grand-Large (Décines-Meyzieu) en surplombant le lac de Miribel-Jonage. "Nous sommes encore dans l'expérimentation avec le transport par câble. Choisir un projet avec le moins de freins possibles, avec le moins de survols d'habitation, avec le moins de nuisances, cela serait plus pragmatique et plus simple à mettre en oeuvre. Si transport par câble il devait avoir, celui qui relierait Rillieux (au Grand Large) via le parc Miribel serait bien mieux accepté que toutes les contraintes qu'il y a dans l'ouest", conclut le maire de Meyzieu.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut