©Arbredelannee.com

Un arbre de l'Ain en lice pour l'élection de l'"Arbre de l'année 2021"

Un tilleul situé à Cormaranche-en-Bugey, dans le département de l'Ain, concourt pour devenir l'arbre de l'année 2021.

Jusqu'au 2 janvier, l'arbre ne cache pas la forêt. La dixième édition du concours national du plus bel arbre de l'année est lancée. Au total, 13 arbres - un par région de France - vont défendre les couleurs de leur région. En région Auvergne-Rhône-Alpes, c'est le Tilleul de Sully de Cormaranche-en-Bugey, dans le département de l'Ain, qui est mis en compétition.

Selon le site qui héberge les votes du public, l'arbre aindinois fête cette année son 420e anniversaire. La circonférence de son tronc mesure 507 cm à 130 cm du sol, alors que sa hauteur actuelle maximale est de 15 mètres. Autre élément marquant pour cet arbre : il a été frappé par la foudre en 1970, tordant alors le tronc.

L'arbre situé à Cormaranche-en-Bugey a, par ailleurs, reçu le label "arbre remarquable de France " en septembre 2005, lui qui abrite des oiseaux remarquables comme le Gros bec casse-noyaux, le Bruant zizi, mais également le Pouillot de Bonelli, le Pouillot fitis, la Fauvette grisette, le Coucou gris, le Pipit des arbres, le Rougequeue à front blanc, l'Accenteur mouchet, la Fauvette des jardins... Pour voter, il suffit de se rendre sur le site internet de l'arbre de l'année avant le 4 janvier 2022.

Le "Miss France des arbres"

Le concours, qui existe depuis 10 ans, est notamment organisé par le magazine Terre Sauvage et l'Office National des Forêts, tous deux membres du jury. En 2014, Eric de Kermel, directeur de publication de Terre Sauvage avait indiqué à 20 minutes, " notre concours, c'est un peu le Miss France des arbres". Des années plus tard, presque rien n'a changé pour le directeur de publication. Seulement, ce n'est pas le plus grand et le plus beau qui est élu mais bien "celui qui a l'histoire qui nous émeut le plus" expliquait-il, selon Radio Scoop.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut