Lyon-Turin_image-gauche
Le chantier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Transports : combien coûte la ligne Lyon-Turin ?

Ce lundi, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé le lancement des études pour la réalisation des accès français au futur tunnel franco-italien. Un tunnel qui fait débat de l’autre côté des Alpes. Son coût est estimé entre 7 et 8,5 milliards d’euros.

Ce lundi, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé le lancement des études pour la réalisation des accès français au futur tunnel franco-italien. Un comité de pilotage va être mis en place pour suivre les études dans le but de "rechercher toutes les pistes d'optimisation des coûts et des phasages afin de garantir la soutenabilité financière du programme", explique le ministère des Transports dans un communiqué.

Le projet fait polémique en Italie. Début mars, Guiseppe Conte, le président du Conseil italien, a "exprimé de forts doutes" et sa "perplexité sur l'opportunité de faire le Lyon-Turin". "Je ne suis vraiment pas convaincu qu'il s'agisse d'un projet dont l'Italie a besoin".

L’Italie doit payer plus que la France

Un rapport commandé par le ministère italien des transports rendu public il y a quelque semaines estimait le coût de l’ouvrage à plus de 7 milliards d’euros.  Selon ce rapport, les bénéfices ne seraient visibles qu’à partir de… 2059.

D’autres rapports estiment le coût de l’ouvrage à plus de 8 milliards d’euros. L’Italie souhaite en outre revoir la répartition du financement du tunnel. Dans le traité bilatéral ratifié en 2017, l’Italie doit payer plus que la France comme les accès français au futur tunnel sont plus compliqués et plus onéreux.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut