© Antoine Merlet / Simulation Lyon Capitale

Téléphérique : les habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon et de La Mulatière se prononcent aujourd’hui 

Vent debout contre le projet de téléphérique lyonnais qui pourrait passer sur leur commune, les maires de Sainte-Foy-lès-Lyon et de la Mulatière ont décidé d’organiser un "référendum consultatif" sur leur territoire ce dimanche 28 novembre. Les 22 000 Fidésiens et 6 000 Mulatins ont donc une journée pour se prononcer sur le sujet. 

Annoncé il y a près d’un an, le projet de création d’un transport câble reliant Francheville à Lyon attise les passions de ses défenseurs et surtout de ses opposants. En première ligne les maires de Sainte-Foy-Lès-Lyon, Véronique Sarselli, et la Mulatière, Véronique Déchamps, qui voient d’un mauvais oeil cette infrastructure qui pourrait passer sur leur commune. Le week-end dernier, les deux édiles avaient même pris part à un rassemblement organisé au parc du Brûlet, à Sainte-Foy, pour dire « Non » au projet porté par le Sytral et son président Bruno Bernard. 

Lire aussi : Lyon : les habitants de Sainte-Foy rassemblés pour dire non au projet de téléphérique

Toutefois, les deux élues n’entendent pas en rester là et ont annoncé il y a plusieurs semaines leur  intention de faire entendre les voix de leurs administrés. Au mois d'octobre, une étude IFOP commandée par la mairie de Sainte-Foy avait ainsi révélé que 77 % des Fidésiens interrogés étaient contre ce projet. Et que 90 % de la population de Sainte-Foy interrogée lors de ce sondage souhaitait un référendum sur ce projet.

Un "referendum consultatif"

Un referendum qui se déroule donc ce dimanche 28 novembre depuis 8 heures du matin et jusqu’à 18 heures. "N'étant pas maître d'ouvrage et n'ayant pas la compétence du Sytral, nos communes ne peuvent imposer un referendum décisionnel. Juridiquement, les villes peuvent toutefois organiser un référendum consultatif. Libre au Sytral d'écouter ou non le résultat démocratique", écrivent de concert Véronique Déchamps et Véronique Sarselli pour présenter leur appel au vote. Quoiqu’il advienne c’est bien le Sytral qui décidera au final, mais pour les deux mairies c’est un moyen de mettre le Syndicat mixte des transports dos au mur. 

"“Pro” ou “anti”, chaque citoyen pourra participer et contrôler les opérations du scrutin", assurait Véronique Déchamps, la maire de La Muulatière, en amont du vote auquel 22 000 Fidésiens et 6 000 Mulatins sont invités à participer.

Où voter ?

À la Mulatière les habitants peuvent se rendre à l'Espace rencontre ou à La Verrerie "suivant [leur] bureau de vote habituel", indique la ville sur son site. Du côté de Sainte-Foy, huit bureaux de vote ont été ouverts sur la commune pour l’occasion : 

  • bureaux 1 et 2 : Espace Culturel Jean Salles (20 rue Châtelain)
  • bureaux 3 et 4 : Méridien - Salle du Conseil (15 rue Deshay)
  • bureaux 5, 6 et 7 : salle Michel Barlet (48 bd. Baron du Marais)
  • bureaux 8 et 19 : Ellipse (25 rue Sainte-Barbe)
  • bureaux 9, 10 et 11 : école primaire Gravière (24 av. de Limburg)
  • bureaux 12 et 13 : école La Plaine entrée A (2 allée Jean Paul II)
  • bureaux 14 et 18 : école Schuman A (26 rue de Chavril)
  • bureaux 15, 16 et 17 : école Schuman B (24 rue de Chavril)

Lyon Capitale vous a proposé un grand débat sur ce projet cette semaine

Cette semaine, Lyon Capitale vous a proposé un grand débat sur ce projet de téléphérique, entre Véronique Sarselli, la maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, et Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président du Sytral et de la Métropole de Lyon. Un grand débat à retrouver en intégralité ci-dessous.

--

Lyon Capitale a réalisé de nombreux articles sur ce projet de transport par câble dans l'ouest lyonnais, qui pourrait relier Francheville à Lyon, en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut