Projet de téléphérique © Antoine Merlet / Simulation Lyon Capitale

Téléphérique entre Francheville et Lyon : les opposants organisent une "opération vérité" samedi à Bellecour

Le projet de téléphérique entre Francheville et Lyon, porté par le Sytral, n'en finit pas de faire débat. Samedi, l'association "Touche pas à mon ciel", farouchement opposée au projet, organise une "opération vérité" place Bellecour pour informer la population sur ce projet.

Inscrit au plan de mandat du Sytral, le projet de transport par câble entre Francheville et Lyon, qui pourrait passer notamment par Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière, déchaîne les passions dans l'ouest lyonnais depuis son annonce mi-décembre 2020.

Six mois après l'annonce détonante et très commentée, le Sytral a annoncé le mercredi 2 juin avoir retenu 3 hypothèses de tracés qui seront soumis à la concertation de mi-novembre 2021 à mi-février 2022. "Le Sytral va être encore plus exemplaire sur le projet de téléphérique que sur les autres parce qu'il y a des inquiétudes légitimes et fortes. Il y a aussi beaucoup de curiosité et d'envie des habitants sur ce projet. Pour ce nouveau mode de transport, inconnu aujourd'hui dans l'agglomération, il est important de concerter très largement. L'opportunité du projet est sur la table. Y-a-t-il d'autres alternatives ? Les tracés ? Tout est sur la table", expliquait cette semaine Bruno Bernard, le président du Sytral et de la Métropole de Lyon, dans notre émission 6 minutes chrono sur Lyon Capitale. "Ma conviction, c'est que c'est la bonne solution. Mais ma conviction ne fait pas décision. Tout est ouvert", assure-t-il.

Lire aussi : Téléphérique entre Francheville et Lyon : le projet, les tracés, la concertation... Tour d'horizon avec une dizaine d'élus locaux


"On souhaite informer la population de la réalité de ce projet et expliquer toutes les contre-vérités du Sytral"


Mais les opposants ne veulent pas se laisser dicter un calendrier. L'association "Touche pas à mon ciel", en pointe dans l'opposition au projet depuis six mois, organise une "opération vérité" ce samedi 19 juin entre 14h et 17h place Bellecour, à Lyon.

"Ce n'est pas une manifestation, explique Patrick Romestaing, membre de l'association. On souhaite informer la population de la réalité de ce projet de téléphérique et expliquer toutes les contre-vérités du Sytral : le coût qui est sous estimé, le nombre de voyageurs potentiels qui est surestimé, évoquer la pollution visuelle, la pollution sonore". Les opposants souhaitent avant tout donner de l'information aux habitants de la Métropole de Lyon, en opposition avec les informations données par le Sytral qu'ils estiment - comme un symbole -  "survolées". Un rendez-vous donné aux habitants de la Métropole en plein coeur de Lyon car "tous les fuseaux proposés impliquent totalement aussi la ville de Lyon", dixit l'association.

59 ballons gonflés à l'hélium seront notamment visibles place Bellecour samedi. 59 comme le nombre de communes de la Métropole de Lyon et ses 1,4M d'habitants. Un ballon sera également monté à 50 mètres de haut "pour que les habitants visualisent bien ce que c'est un pylône de 50 mètres de haut", dixit Patrick Romestaing. Ce dernier rappelle que l'association est totalement indépendante et souhaite rester apolitique. Les maires de Sainte-Foy-lès-Lyon, Véronique Sarselli, et de la Mulatière, Véronique Déchamps, sont elles aussi largement opposées au projet.

LyonCapitale.fr vous a proposé plusieurs longs articles sur le sujet depuis décembre. À retrouver ici :

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut