6 minutes chrono avec Bruno Bernard (président de la Métropole de Lyon) : "j'ai dit que j'étais réservé sur le métro E, je ne l'ai pas caché"

Trams, téléphérique, métros... Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon et du Sytral, évoque les projets mobilités de ces prochaines années dans la Métropole de Lyon dans notre émission 6 minutes chrono sur Lyon Capitale. "Ma conviction, c'est que c'est la bonne solution. Mais ma conviction ne fait pas décision", assure-t-il notamment au sujet du téléphérique entre Francheville et Lyon.

C'est le projet le plus commenté inscrit au plan de mandat du Sytral pour la période 2020-2026. Le transport par câble entre Francheville et Lyon, qui pourrait passer notamment par Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière. Ce projet déchaîne les passions dans l'ouest lyonnais depuis son annonce, mi-décembre 2020. Le Sytral subit les foudres des opposants au projet.

Lire aussi : Téléphérique entre Francheville et Lyon : le projet, les tracés, la concertation... Tour d'horizon avec une dizaine d'élus locaux

Bruno Bernard, le président du Sytral et de la Métropole de Lyon, est l'invité de l'émission 6 minutes chrono sur Lyon Capitale. Il s'explique. "Le Sytral va être encore plus exemplaire sur le projet de téléphérique que sur les autres parce qu'il y a des inquiétudes légitimes et fortes. Il y a aussi beaucoup de curiosité et d'envie des habitants sur ce projet. Pour ce nouveau mode de transport, inconnu aujourd'hui dans l'agglomération, il est important de concerter très largement. L'opportunité du projet est sur la table. Y-a-t-il d'autres alternatives ? Les tracés ? Tout est sur la table".


Le téléphérique ? Ma conviction, c'est que c'est la bonne solution. Mais ma conviction ne fait pas décision"

Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon et du Sytral


3 fuseaux seront soumis à une concertation de mi-novembre 2021 à mi-février 2022. "Ma conviction, c'est que c'est la bonne solution. Mais ma conviction ne fait pas décision. Tout est ouvert", ajoute-t-il.

Le président du Sytral évoque aussi les projets de métros. Y aura-t-il une nouvelle ligne de métro à Lyon ? Ou une prolongation d'une ligne existante ? Ou rien du tout ? "Il faut faire des choix qui nous engagent sur 15 ou 20 ans. Ces choix, ils doivent être faits de façon consensuelle, en ayant tous les éléments. On ne peut pas lancer des projets à 2 milliards d'euros sans avoir une vision globale de l'agglomération", explique-t-il.

Dans l'ouest lyonnais, de nombreux élus poussent pour la construction d'une ligne E, jusqu'à Tassin. Quelle est vraiment la position de Bruno Bernard ? "Je n'ai pas d'avis arrêté aujourd'hui. J'ai dit pendant la campagne (de 2020) que j'étais réservé sur le métro E. Je ne l'ai pas caché avant d'être élu. Donc je ne cache pas les choses. Si j'avais décidé d'arrêter définitivement le métro E, je l'aurais dit. Si aujourd'hui il est sur la table, c'est que c'est une hypothèse de faire le métro E", souligne le président de la Métropole de Lyon.

Une consultation publique à l'échelle de la Métropole de Lyon sera organisée à l'automne 2021 pour débattre de 4 projets de lignes de métro à Lyon :

  • une prolongation du métro A du Vaulx-La Soie à Meyzieu
  • une prolongation du métro B de Charpennes à Rillieux
  • une prolongation du métro D de Gare de Vaise à La Duchère
  • une création de ligne E entre Tassin et Bellecour/Part-Dieu.

Lire aussi : Une nouvelle ligne de métro, ou pas, dans la Métropole de Lyon : les écologistes avancent "masqués"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut