Philippe Cochet© Tim Douet_018
Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire © Tim Douet

Salaire injustifié de sa femme : le maire de Caluire-et-Cuire, Philippe Cochet, jugé en appel

Philippe Cochet, maire Les Républicains de Caluire-et-Cuire, est jugé ce mardi en appel dans l'affaire qui l'oppose à son ancienne attachée parlementaire.

Le maire de Caluire-et-Cuire avait été condamné par le conseil de prud'hommes à verser environ 90 000 € à une ex-attachée parlementaire (E.D). Philippe Cochet, alors député (LR) du Rhône (jusqu'en 2017), la rémunérait environ 62 % de moins que Laëtitia Cochet, sa femme et elle-aussi attachée parlementaire (et dont l'effectivité du travail avait été questionnée par Lyon Capitale en 2017).

Le patron de la droite au conseil de la Métropole de Lyon est de nouveau jugé ce mardi 10 janvier à Lyon après avoir interjeté appel.

Moins de travail, plus d'argent

Lors du premier jugement en 2020, les juges avaient relevé que pour un temps de travail inférieur (113 h contre 121 h pour E.D), Laëtitia Cochet touchait une rémunération de plus de 1 500 € supplémentaires. Outre les rémunérations, la justice critiquait aussi plusieurs primes exceptionnelles de montants substantiels accordées par le député uniquement à son épouse (5 650 euros en 2013, 7 900 en 2014, 6 600 en 2015 et 6 250 en 2016).

Jugement Philippe Cochet © Lyon Capitale

L'écart de rémunération entre les deux collaboratrices avait été jugé illégal par le conseil de prud'hommes, qui soulignaient que la requérante, de statut cadre, “disposait d'une classification supérieure par rapport à Mme Cochet (…) et que sa durée de travail était aussi supérieure”.

Lire aussi : Justice : les salaires disproportionnés de la femme de Philippe Cochet

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut