Rhône-Alpes : 26e mois de hausse du chômage

Avec 0,9 % d’augmentation, Rhône-Alpes comptait en juin 303 898 demandeurs d’emploi de catégorie A. C’est plus que le niveau national (0,5 %) et plus qu’en mai dernier (+0,3 %).

En juin, le taux de chômage était encore à la hausse en Rhône-Alpes : + 0,9 %, soit 303 898 demandeurs d'emplois de catégorie A dans la région. C'est plus qu'en France (+0,5 %). Pour ce 26e mois de hausse consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi s'est accru à un rythme plus soutenu qu'en mai (+0,3 %).

La progression concerne plus nettement les femmes que les hommes (+1,2 % contre +0,6 %) et les 50 ans et plus (+1,7 % ; en particulier les femmes, +2,2 %).

Après avoir enregistré une diminution de 0,6 % en mai, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans est resté assez stable en juin (+0,1 %).

Au niveau territorial, quasiment tous les départements ont été touchés par l'augmentation, à l'exception de l'Isère (-0,2 %). Si l'avancée du chômage reste modérée dans l’Ain (+0,1 %) et le Rhône (+0,3 %), elle est importante partout ailleurs, notamment dans la Drôme (+2 %), en Ardèche (+2,1 %) et en Savoie (+2,4 %).

La progression annuelle du chômage est de 11,4 % pour les demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emploi en recherche active).

Plus inquiétant, avec 170 388 chômeurs de longue durée fin juin 2013, cette catégorie continue de croître à un rythme très soutenu : +1,6 % sur un mois et +17,8 % sur un an (+25 755). Fin juin 2013, ceux-ci représentaient 38 % des inscrits (40,8 % à l’échelon national) contre 35,5 % un an auparavant.

2 commentaires
  1. PERHAPS - jeu 25 Juil 13 à 10 h 03

    et nos édiles locaux consacrent plus de 400 millions d'euros pour le transfert de 350 emploisc'est formidable l'inconscience qui habite ceux qui veulent donner des jeux à la place du pain ... le tout pour se survivre devant les nombreux râteliers ...

  2. PERHAPS - jeu 25 Juil 13 à 10 h 07

    nos édiles locaux consacrent plus de 400 millions d'euros prélevés sur les contribuables pour le transfert de 350 emplois et pour un objet qui ne tient pas la route et en plus va grever encore d'avantage les finances locales puisque le stade originel et pourtant bien suffisant ne générera plus de loyer puisqu'il sera vide de locatairec'est formidable l'inconscience qui habite ceux qui veulent donner des jeux à la place du pain ... le tout pour se survivre devant les nombreux râteliers ...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut