(Crédit : Martin Gaboriau)

Raffinerie de Feyzin : des blocages d'autoroute la semaine prochaine

A Feyzin, dernière raffinerie en grève de France, les grévistes souhaitent "radicaliser" leur action et prévoient un blocage de l'A7 la semaine prochaine.

Plus d'un mois après le début de la grève le 27 septembre dernier, la mobilisation se poursuit à la raffinerie de Feyzin, dernière encore en grève de France. Les grévistes indiquent ce jeudi que le mouvement devrait "se radicaliser", en attendant la venue d'un médiateur de la République, sollicitée par les grévistes.

En grève depuis le 27 septembre

Alors que des réquisitions, dénoncées par les syndicats, ont lieu régulièrement, les salariés ont recentré leurs revendications. Abandonnant les exigences salariales au niveau local, c'est sur les embauches et les investissements que la CGT concentre ses demandes.


Pour rappel, le 14 octobre dernier, un accord avait été trouvé entre la CFDT et la CFE-CGT. Il garantissait d'augmenter de 7 % les salaires avec 3 000 à 6 000 euros de primes pour 2023. La CGT l'avait refusé et Pedro Afonso, délégué du syndicat à la raffinerie avait dénoncé un accord "signé par des non-grévistes".

Bénéfices records pour Total

A noter que jeudi 27 octobre, le groupe TotalEnergies annonçait des bénéfices records de 6,6 milliards de dollars au troisième trimestre 2022 soit 43 % de plus qu'à la même période en 2021. En neuf mois, le groupe a déjà réalisé plus de bénéfices que sur l'entièreté de l'exercice précédent.

A lire sur le sujet : Reportage, la bataille des salaires continue à la raffinerie de Feyzin

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut