Queyranne : “Wauquiez, un homme jeune avec de vieilles idées”

Jean-Jack Queyranne est le premier invité de la saison de L’Autre Direct. Le président PS du conseil régional Rhône-Alpes, qui brigue un troisième mandat, défend son bilan et assène quelques tacles à Laurent Wauquiez comme aux écologistes, ses partenaires de l’actuelle majorité régionale.

"Je suis candidat, car j'estime avoir la capacité de rassembler. Je n'occupe qu'un seul mandat, j'ai le temps, la disponibilité. Je fais la campagne jusqu'au bout", prévient Jean-Jack Queyranne.

Dans un contexte hostile, avec des sondages qui l'annoncent battu et une majorité régionale qui se délite jusque dans les urnes, Jean-Jack Queyranne justifie sa candidature : "Si je m'étais défilé, on aurait dit “il n'y croit pas”. Depuis un an, nous travaillons à mettre en place la nouvelle région. En face de moi, j'ai un candidat qui représente la droite extrême qui fait copie sur le FN. Il a dénoncé l'assistanat, mais c'est une injure pour ceux qui vivent avec les minima sociaux. Il ne fera pas oublier ce qu'il est."

“La stratégie des écologistes est suicidaire”

Le président du conseil régional depuis 2004 confie aussi ses regrets quant à son deuxième mandat, ponctué par des heurts réguliers avec les écologistes : "Ils ont exécuté ERAI. C'était un moyen important d'accompagner les entreprises à l'étranger. Il y a aussi leur idéologie qui les amène à ne pas considérer l'économie réelle. Leur stratégie est suicidaire face à Wauquiez et au FN. Leur volte-face sur le Lyon-Turin est inexplicable."

Dans l'entretien à revoir ci-dessous en vidéo, Jean-Jack Queyranne revient aussi sur les tensions internes au PS, qui ponctuent jusqu'à présent son entrée en campagne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut