Le cambrioleur d'une boulangerie du 9ème arrondissement de Lyon est déféré devant le juge en comparution immédiate. LOIC VENANCE / AFP
Le cambrioleur d’une boulangerie du 9ème arrondissement de Lyon est déféré devant le juge en comparution immédiate. LOIC VENANCE / AFP

Près de Lyon : une femme tuée par balle dans l’Ain, son mari suspecté de féminicide

Dimanche 26 décembre, la ville d’Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain, a été le théâtre d’un évènement tragique au lendemain de Noël. Une femme de 50 ans est morte tuée par balle, alors que son mari, gravement blessé, était transporté en urgence à Lyon. Les enquêteurs suspectent un féminicide. 

Il était près de midi, dimanche 26 décembre, lorsque les pompiers et les médecins du Samu ont constaté le décès d’une femme de 50 ans dans sa maison située à Ambérieu-en-Bugey, à une cinquantaine de kilomètres de Lyon. Mortellement touchée par un tir d’arme à feu, la quinquagénaire pourrait avoir été victime d’un féminicide. 

Les investigations se concentraient dimanche sur l’époux, qui n’était toutefois "pas en état d'être entendu", d’après une source judiciaire citée par l’AFP. En effet, gravement blessé au visage, le mari a dû être transporté en urgence absolue par hélicoptère dans un hôpital lyonnais. Grâce aux premiers éléments récoltés, les enquêteurs de la brigade de recherches de Belley, appuyés par la section de recherches de Lyon, suspectent l’homme de 55 ans d’avoir fait feu sur son épouse avant de retourner son arme contre lui. 

De source judiciaire, le couple n'était pas connu de la justice.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut