Gendarmes
Photo d’illustration (©LOIC VENANCE / AFP)

Près de Lyon : un homme arrêté après une fausse alerte à la bombe dans un McDonald's

Un appel anonyme alertant sur la présence d’une bombe au sein du McDonald’s de Francheville avait créé l’émoi le 14 mai sur cette commune de la Métropole de Lyon. Près de 1 000 personnes avaient été évacuées, pour ce qui n’était finalement qu’un canular. Son auteur a finalement été arrêté par la gendarmerie du Rhône. 

"Une bombe a été posée ca va vous péter à la seule (sic)." Ces mots adressés par téléphone à un employé du McDonald’s de Francheville le 14 mai dernier, peu avant 20 heures, avait entraîné l’évacuation en urgence du restaurant et d’un magasin Carrefour situé à proximité. Au total, près de 1 000 personnes avaient été mises en sécurité en urgence après cet appel anonyme. 

Les vérifications menées par les services spécialisés de la gendarmerie du Rhône avaient finalement permis d’écarter tout danger. Aucun engin explosif n’ayant été trouvé sur place, les gendarmes avaient levé leur périmètre de sécurité vers 23h20, avant d’orienter leurs investigations vers l’auteur de ce "canular". 

Un jeune de 24 ans arrêté

Il n’aura fallu que quelques jours aux militaires pour le retrouver et l’interpeller, le 17 mai. Lors de sa garde à vue, ce jeune de 24 ans aurait expliqué "avoir voulu faire un canular en ne pensant pas aux conséquences de son appel". Une fois la machine enclenchée, il n’aurait "pas osé informer les autorités" de sa mauvaise blague en se rendant compte de l’ampleur du dispositif policier déployé.

Il sera convoqué devant le tribunal judiciaire de Lyon au mois de février 2023, pour répondre de son canular. Dans ce genre d’affaires, la gendarmerie du Rhône rappelle que "le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information dans le but de faire croire qu'une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes va être ou a été commise est puni de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d’amende".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut