(Photo by Damien MEYER / AFP)

Près de Lyon : le Raid mobilisé pour un homme soupçonné d’apologie du terrorisme

Un passager du bus C12 aurait tenu des propos particulièrement inquiétants visant notamment Emmanuel Macron et la France le 22 décembre. L’homme, connu des services de police, a été interpellé dès le lendemain.

La police nationale n’a pris aucun risque en mobilisant son unité d’élite, le Raid, pour arrêter le 23 décembre un habitant de Saint-Fons soupçonné d’apologie du terrorisme. La veille, l’homme d’une soixantaine d’années avait pris à partie un passager du bus C12 en menaçant Emmanuel Macron, les Français et autres, raconte Le Progrès.

Le suspect a nié avoir tenu ses propos. Il est connu de la police pour insultes. L’analyse psychiatrique n’a pas décelé d’altération mentale. Il sera jugé en comparution immédiate ce lundi, sous le chef d’inculpation d’apologie du terrorisme.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut