Tags anti-Arménie à Décines / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Près de Lyon : deux hommes interpellés pour les tags anti-Arménie de Meyzieu

Plusieurs tags anti-Arménie ont été découverts ces derniers jours dans la métropole de Lyon. Deux hommes sont accusés d'être à l'origine des graffiti peints à Meyzieu le 2 novembre dernier.

Deux hommes, membres de la communauté turque et originaires de Meyzieu, près de Lyon, sont accusés d'être à l'origine des tags visant l'Arménie, la maire de Décines et le président de la République, découverts le lundi 2 novembre à Meyzieu. Les deux jeunes hommes de 24 et 26 ans ont été interpellés ce jeudi 5 novembre et placés en garde-à-vue. D'après nos collègues du Progrès, l'un des deux individus doit être déféré devant le Parquet ce samedi. L'autre a été laissé libre.

Les tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, soutenu par la Turquie dans le conflit du Haut-Karabakh, se rejouent à Lyon depuis plusieurs semaines. Le 28 octobre dernier, une manifestation de soutien aux Arméniens avait été attaquée par des partisans de la Turquie, donnant lieu à des affrontements sur l'A7. Le soir même, une manifestation de la communauté turque défilait à Décines en menaçant ouvertement les Arméniens.

Début novembre, plusieurs bâtiments ont été dégradés par des tags insultants envers la communauté arménienne. Le 1er novembre, c'était sur le Mémorial du génocide arménien et la Maison de la culture arménienne de Décines. Le lendemain, les graffiti dont les deux jeunes hommes sont accusés d'être les auteurs ont été découverts à Meyzieu. Les inscriptions qui reviennent font directement allusion au génocide arménien ou au président turc, et sont signées des "Loup gris", cette organisation ultranationaliste turque dissoute il y a trois jours.

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut