En décembre, une cinquantaine de personnes ont été hébergées dans le gymnase de Cusset à Villeurbanne, soutenues par le collectif Renan sans toit. Photo : Marie Allenou

Pour dénoncer les expulsions à Lyon, un rassemblement organisé ce jeudi

Un rassemblement est organisé ce jeudi soir à 18h place de la Comédie pour dénoncer les récentes expulsions de gymnases menées à Lyon récemment.

Alors que deux expulsions de gymnases ont eu lieu ces dernières semaines, au gymnase Marcel Dargent puis au gymnase Louis Chanfray, un rassemblement est organisé ce jeudi soir à 18h, place de la comédie, dans le 1er arrondissement, pour dénoncer la politique d'expulsion menée par la Ville de Lyon. Ce rassemblement est organisé par le collectif Solidarité entre femmes à la rue.

Un rassemblement auquel participera la section du Rhône du Parti communiste français. "Nous, militant.e.s, communistes de Lyon, ne supportons pas que la misère soit traitée par la matraque. Encore moins dans une ville de Gauche qui veut réaffirmer régulièrement ses valeurs humanistes par les signatures de chartes et déclarations" s'expriment les communistes dans un communiqué de presse.

A lire aussi : Gymnases évacués à Lyon : "Qu'il ne nous soit pas fait de procès" tance Sandrine Runel

Le collectif Jamais sans toit, acteur historique de la lutte contre le sans-abrisme à Lyon, avait estimé que la Ville avait "perdu son âme" à la suite de ces deux expulsions. "En occupant ces gymnases, une centaine de femmes, de mères, sans domicile, qui vivent depuis des mois dans des refuges de fortune, sous nos ponts, ou dans des halls d'immeubles se sont organisées pour faire entendre leurs voix et crier leur désespoir à la dernière institution qui semblait sensée. Elles ont retrouvé la rue en n’ayant gagné que des bleus" poursuit le PCF dans son communiqué.

Lire aussi : Gymnase Louis Chanfray évacué : la Ville de Lyon dénonce "la méthode" des collectifs

Au cours du rassemblement, les militants réclameront notamment la réquisition de la part de la mairie des locaux vides ou encore la construction de nouveaux centres d'accueil d'urgence. 

Lire aussi : Gymnase Chanfray évacué à Lyon : la Ville assume et attend une aide de l'Etat

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut