Piétonnisation de Lyon

Piétonnisation à Lyon ce week-end : ce qu'il faut retenir du dispositif

Un week-end "piéton" est organisé ce week-end, le samedi 26 et le dimanche 27 septembre à Lyon et Villeurbanne.

- Dans quel secteur ?

Une grande partie de la Presqu'île sera piétonne ce samedi et ce dimanche. En gros, la quasi-totalité du 1er arrondissement, une grande partie du 2e arrondissement et quelques artères des 7 autres arrondissements (quelques rues seulement dans les 7 autres arrondissements) seront piétons ce samedi et ce dimanche. Ainsi que quelques rues de Villeurbanne.

L e très gros du dispositif sera concentré dans l'hyper-centre de Lyon. (Vous pouvez retrouvez toutes les rues qui seront piétonnes ce week-end du 26-27 septembre en cliquant ici).

En gros, dans les secteurs concernés, le piéton sera prioritaire. Sur tout l'espace public. Sur toute la chaussée. Mais les vélos et certains véhicules pourront aussi circuler.

- Quid des vélos ?

Peut-on circuler à vélo à l'intérieur du périmètre ?

"Oui à condition de rouler au pas – c’est à dire à la vitesse d’un piéton – et sans déranger les piétons – comprenez ne pas les klaxonner, ne pas leur demander de se pousser, ne pas les frôler", explique la Métropole de Lyon.

Les vélos ne peuvent donc pas rouler à plus de 5km/h à l'intérieur du périmètre. Priorité claire aux piétons ce week-end dans les secteurs concernés.

- Quid des voitures ?

A l'intérieur du périmètre, les résidents pourront-ils stationner en bas de chez eux ? Dans leur rue ?

"Si vous devez accéder à votre domicile en voiture c’est possible. Les riverains peuvent circuler et stationner dans les secteurs piétons sur présentation d’un justificatif :  Ils doivent rouler à 5km/h max dans le secteur piéton", précise la Métropole de Lyon.

En revanche, il sera formellement interdit de se garer dans 8 rues de la Presqu'île de Lyon samedi et dimanche :

  • la rue Auguste Comte
  • la rue Édouard Herriot
  • la rue de Brest
  • la rue Paul Chenavard
  • la place Sathonay
  • la rue des Capucins
  • la rue Louis Vitet
  • la rue des pierres plantées.

Vous devez impérativement déplacer votre véhicule s’il est stationné dans l’une des rues citées. La fourrière enlèvera les véhicules stationnés dans ces rues.

Pour les autres rues à l'intérieur du périmètre, il sera possible de stationner.

Une édition qui en appelle d'autres

L'objectif chez les écologistes, au pouvoir à Lyon et à la Métropole depuis début juillet, c'est clairement d'inscrire cette initiative dans la durée. De piétonniser de nouvelles rues et de nouvelles zones de Lyon et de Villeurbanne dans les mois et années à venir.

"C’est une première édition. Il y en aura d’autres, je peux vous le garantir. On a envie de renouveler cette opération. Sur certaines zones de la ville, cette piétonnisation temporaire pourrait se pérenniser et se transformer en une piétonnisation définitive. On veut prendre le temps de la concertation", explique Grégory Doucet, le maire de Lyon.

"Tout au long de ce week-end du 26-27 septembre, on mènera une évaluation qualitative de l’opération et on la renouvellera le week-end d’après, pour avoir des points de comparaison. On en tirera des leçons pour préparer la prochaine et assurément, sur un certain nombre d’endroits, envisager une piétonisation définitive", poursuit Doucet.

"Le but de l’opération, c’est de donner à voir ce que sera la ville demain, avec davantage d’espaces offerts aux piétons, une ville plus apaisée, plus respirable, plus détendue. On veut mettre l’accent sur la place du piéton dans la ville, c’était un de nos axes de campagne, on le met en œuvre", conclut Grégory Doucet, le maire de Lyon.

Rendez-vous lundi pour un premier bilan.

Lire aussi : Lyon : un bilan de la piétonnisation qui prépare un futur incontournable

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut