Vue sur la colline de Fourviere et le vieux Lyon depuis les quais de Saône. @WilliamPham

Pic de pollution à Lyon : la qualité de l'air s'améliore enfin, fin de la circulation différenciée

Un épisode de pollution aux particules fines (combustion polluant PM10) est en cours depuis le lundi 24 janvier 2022 à Lyon. Mais, enfin, ce jeudi, la qualité de l'air s'améliore.

Un épisode de pollution aux particules fines (combustion polluant PM10) est en cours depuis le lundi 24 janvier 2022 à Lyon. Tous les seuils de vigilance ont été dépassés mercredi. Tous les voyants étaient au rouge. Depuis ce jeudi matin, 5h, la circulation différenciée était renforcée à l'intérieur du périmètre ZFE (Lyon, Villeurbanne, Caluire) avec l'interdiction notamment des véhicules Crit'Air 3.

En tout, environ 30 % des véhicules du parc automobile lyonnais étaient interdits à la circulation, à l'intérieur de la ZFE, ce jeudi.

"Compte tenu de la baisse importante de la concentration de polluants dans l’air, l’alerte pour pollution aux particules fines sera levée à compter de ce jour 18h00, ce qui entraîne la fin des mesures de restriction, notamment la circulation différenciée", indique ce jeudi après-midi la Préfecture du Rhône.

Outre l'instauration de la circulation différenciée, un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h était également instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut