Image d’illustration. Crédits : Pxhere

"On est des enfoirés, on n'est pas respectés", la colère du président de Villefranche

Le FC Villefranche Beaujolais ne sera finalement pas promu en L2 (l'équivalent de la 2e division de football).

Après un mois passé dans l’incertitude, le FC Villefranche Beaujolais (FCVB) a vu ses espoirs d’accéder à la Ligue 2  (la 2e division) douchés par la Fédération française de foot (FFF). La FFF a décidé ce mercredi de valider finalement le maintien de Bordeaux en Ligue 2 pour la saison 2022-2023. Villefranche-Beaujolais, qui espérait être promu, disputera donc la prochaine saison en National 1 (la 3e division).

Le président du club rhodanien, Philippe Terrier, a réagi, sur RMC. Non sans amertume. "J’aimerais arrêter de commenter tout cela. Comparez juste la situation de Sète avec celle de Bordeaux et vous comprendrez que cela n’a ni queue ni tête. Je ne veux plus en parler. Si on pense qu’il y a une justice à deux vitesses… Si Coluche était là, il aurait le mot qui convient pour expliquer la situation. On est des enfoirés, on n’est pas respectés, il n’y a rien de plus à dire", a lâché le président Terrier.

Lire aussi : Rhône : le club de foot de Villefranche reste en National et voit la Ligue 2 lui échapper 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut