Tony Parker dit au revoir à sa place au conseil d'administration de l'Olympique lyonnais

La prise de pouvoir de John Textor a entraîné le départ de Tony Parker du conseil d'administration de l'Olympique lyonnais.

John Textor, le dirigeant d'Eagle Football, veille désormais sur l'Olympique lyonnais. L'homme d'affaires américain est devenu le nouvel actionnaire majoritaire du club de Ligue 1. Jean-Michel Aulas président depuis 1987 continuera de manager, mais de son côté, Tony Parker qui avait rejoint le conseil d'administration en juillet 2020, ne poursuivra pas l'aventure.

L'arrivée d'un nouveau conseil d'administration

L'arrivée de John Textor, enfin conclue après plusieurs mois d'incertitudes, entraîne une réorganisation du conseil d'administration, fatale pour l'ancien joueur de basket. Le quadruple vainqueur français du championnat de NBA avec les San Antonio Spurs ne sera plus dans le futur conseil d'administration de l'OL.

On y voit, en revanche, l’entrée de Durcesio Mello, le président du club de Botafogo (D1 brésilienne), et de plusieurs businessmen venus des Etats-Unis : Mark Affolter (Ares Management), Gordon Rubenstein (Raine bank), Ron Friedman (Hutton Capital Management) ou James Dinan (co-propriétaire des Milwaukee Bucks – NBA).

Par ailleurs, Tony Parker et Jean-Michel Aulas restent toujours étroitement liés avec le projet de la LDLC Arena. La salle devrait voir le jour avant la fin de l'année 2023, avec pour objectif d'accueillir 100 à 120 événements par an (basket, concert, spectacles...).

Lire aussi : Lyon : OL Group enfin racheté par Eagle Football

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut