Passi Martial
Martial Passi, ancien maire de Givors, est accusé de détournement de fonds publics lors de sa mandature de 2013 à 2016.

Métropole de Lyon : Martial Passi, ancien maire de Givors, est accusé de détournement de fonds publics

Martial Passi, maire de Givors de 1993 à 2017, va devoir comparaître devant la justice le 24 juin prochain pour suspicion de "détournement de fonds publics".

Martial Passi, ancien maire PCF de Givors est une nouvelle fois dans le collimateur de la justice. Alors qu'il est actuellement accusé de prise en charge de ses frais d'avocats personnels par la commune, l'ex-édile est aujourd'hui soupçonné d'avoir détourné des fonds publics lors de sa mandature de 2013 à 2016.

Selon le Progrès, ce sont "les frais de représentation, que la commune lui octroyait tous les ans" qui sont directement ciblés. Un document du Parquet que nos confrères se sont procurés indique une somme "de 8 726 euros d'achats, qui n'avaient pas de liens avec ses fonctions" comme ""des frais de beauté, des articles de sport, des jouets". 

Cependant, l'ancien vice-président de Gérard Collomb à la Métropole assure avoir remboursé une partie de la somme tandis que le reste a été dépensé en lien avec sa mandature de l'époque. Réponse au tribunal correctionnel de Lyon le 24 juin prochain.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut