Vue de Givors © Antoine Merlet
Vue de la ville de Givors. © Antoine Merlet

Métropole de Lyon : le rapporteur du Conseil d’État recommande l’annulation des municipales à Givors

Ce jeudi 7 octobre, le Conseil d'État devait statuer sur l'annulation potentielle des élections municipales de 2020 à Givors. La juridiction administrative a préconisé d’organiser de nouvelles élections dans la commune, la décision officielle sera rendue sous 15 jours.

Au mois de février, l'élection de Mohamed Boudjellaba, maire EELV de Givors avait été annulée par le tribunal administratif de Lyon. La juridiction lyonnaise avait invalidé le scrutin en raison "d'attitudes véhémentes, voire d'intimidations sur des électeurs" lors du second tour. Une décision qui avait suscité l’émotion du vainqueur Mohamed Boudjellaba, qui s'était dit "choqué" sur Facebook le soir de son élection.

À la suite de la décision judiciaire du début d’année, l’édile de Givors avait déposé un recours devant le Conseil d’État. Ce jeudi 7 octobre, la plus haute juridiction française étudiait la demande de l’élu écologiste. Selon nos confrères du Progrès, le rapporteur public a préconisé d’organiser de nouvelles élections à Givors. 

Pas une première dans la Métropole

Le Conseil d’État à désormais 15 jours pour rendre sa décision officielle, qui pourrait donc pousser les Givordins à reprendre les chemins des urnes, pour un nouveau scrutin comme cela a récemment été le cas à Chassieu. Dans un communiqué envoyé mercredi 6 octobre, le Parti Communiste Français, investi par Christiane Charnay, ex-maire de Givors, s’était déjà dit "prêts si le jugement du tribunal de Lyon confirme l'annulation des élections pour fraudes".

Lire aussi : Près de Lyon : les électeurs de Chassieu votent à nouveau pour les municipales

Près de Lyon : Jean-Jacques Sellès est réélu maire de Chassieu

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut