Police
© Romane Thevenot

Métropole de Lyon : arrêté avec une mitraillette, il voulait faire peur à son ex

À l’intérieur du véhicule d’un Givordin contrôlé en état d’ivresse, les policiers ont découvert un pistolet-mitrailleur. Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. 

C’est la double peine pour un Givordin de 34 ans. Arrêté le 18 décembre en raison de sa conduite suspecte, liée à son état d’ébriété, cet automobiliste a été condamné à six mois de prison avec sursis. Une peine qui n’est pas liée à son taux d’alcoolémie, mais au fait que les policiers ont découvert un pistolet-mitrailleur à l’intérieur de son véhicule. 

D’après nos confrères du Progrès, il comptait se servir de cette arme non chargée, datant de la Seconde Guerre mondiale, pour "faire peur" à une ex-compagne. Présenté devant la justice lundi 19 décembre, il a été condamné à de six mois de prison avec sursis.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut