Les anciennes usines Fagor Brandt, à Lyon

Lyon : on en sait plus sur l'avenir des usines Fagor-Brandt

La Métropole de Lyon a annoncé que les anciennes usines Fagor-Brandt restera un lieu culturel jusqu'à novembre 2023. Ensuite, elles devraient devenir un dépôt de bus et tram TCL.

Friche industrielle, les usines Fagort-Brandt devaient être réhabilitées. En attendant, la Métropole de Lyon en avait fait un "projet d’urbanisme transitoire" : les usines étaient devenues un haut lieu de la vie culturelle lyonnaise. Nuits sonores, Biennales de la danse et d'art contemporain et Lyon Street Food Festival s'y sont tenus pour plusieurs éditions. La Métropole a finalement donné une date pour la fin de cette usage transitoire : novembre 2023.

Selon une information du Petit Bulletin, le lieu devrait devenir un local technique TCL même si la Métropole assure que "les arbitrages sur la vocation définitive de ce site ne sont pas encore définitivement pris". Une nouvelle qui n'avait pas fait plaisir aux acteurs culturels du lieu, ni à Nathalie Perrin-Gilbert, adjointe à la culture à la Ville de Lyon.

Si le Petit Bulletin évoquait l'échéance à début 2023, c'est bien la fin d'année 2023 qui a été choisi par la Métropole pour mettre fin aux évènements culturels pour permettre "à l’ensemble des évènements prévus de se dérouler", selon la collectivité. Elle assure avoir entrepris "un travail partenarial avec les acteurs culturels afin de trouver, pour les éditions 2024, un nouveau lieu d’accueil pour ces évènements." La barre est haute pour trouver un lieu aussi accessible et adapté que les anciennes usines Fagort-Brandt.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut