Le 21 octobre, les commerçants de la Guillotière sont appelés à baisser le rideau de leur magasin pour manifester contre l’insécurité dans le quartier.

Lyon : les commerçants de la Guillotière vont manifester contre l'insécurité

Après les mots, les commerçants de la Guillotière passent à l’action pour dénoncer l’insécurité grandissante dans leur quartier. Ils vont manifester le 21 octobre prochain pour se faire entendre auprès des pouvoirs publics. 

"Las de trop de concertations … de vaines promesses et de mensonges", au sujet de la sécurité à la Guillotière, les commerçants du quartier vont baisser le rideau de leur magasin le temps d’un après-midi. Il y a une dizaine de jours un certain nombre d’entre eux avaient partagé de leur colère dans nos colonnes, aujourd’hui le temps des mots semble donc terminé puisqu’ils ont décidé de passer à l’action. 

Lire aussi : Lyon : les commerçants de la Guillotière furieux contre l'insécurité, la mairie nous répond

Depuis ce mardi 12 octobre, des affiches fleurissent sur les vitrines des enseignes du Cours Gambetta, appelant les commerçants et les riverains à se réunir le jeudi 21 octobre à 15 heures sur la place Victor Blasch. L’idée d’une manifestation dans le quartier avait germé le 30 septembre, lors d’une réunion entre plusieurs associations et des commerçants et pour beaucoup c’est un symbole fort.


"Je n’ai jamais manifesté de ma vie, et pour la plupart des commerçants ce n’est pas dans nos gênes d’être manifestants, donc pour nous c’est inédit", Julien Deschamps, le président de l'association Gambetta Commerces


Le 21 octobre les commerçants et les riverains de la Guillotière sont appelés à manifester contre l'insécurité. Des affiches fleurissent depuis le mardi 12 octobre sur les vitrines des magasins du Cours Gambetta. (Photo : Hadrien Jame)

Mobiliser commerçants et riverains 

"Je n’ai jamais manifesté de ma vie, et pour la plupart des commerçants ce n’est pas dans nos gênes d’être manifestants, donc pour nous c’est inédit", confie Julien Deschamps, le président de l'association Gambetta Commerces, qui a déposé la demande de manifestation auprès de la mairie et de la préfecture. "L’idée c’est de faire le maximum de bruit entre les commerçants et les riverains pour enfin se faire entendre et faire réagir nos élus. Parce que, encore une fois, on a l’impression de ne pas être entendus, de ne pas être compris", explique-t-il. 

Lire aussi : Lyon : Grégory Doucet vivement interpellé par des habitants de la Guillotière

Sous réserve que le tracé proposé soit validé par la préfecture, le cortège s’élancera de la place Victor Basch, en direction des quais du Rhône et de la place Antonin Jutard, en remontant le Cours Gambetta. La campagne d’affichage sur les magasins débute seulement, il est donc difficile pour les organisateurs d’estimer en amont le nombre de participants, en revanche pour Julien Deschamps, "si le maximum de commerçants du Cours Gambetta se mobilise, environ 200 à 300 ce serait déjà pas mal". 

"Nous voulons pouvoir travailler normalement"

Des tracts devraient également être déposés dans les boîtes aux lettres des riverains pour les inviter à descendre dans la rue, afin de demander aux pouvoirs publics "d’assurer la sécurité dans le quartier, pour que l’on puisse ouvrir nos commerces sereinement, sans avoir la peur au ventre. Nous voulons pouvoir travailler normalement et avoir l’impression d’être dans une zone où les lois sont appliquées", fait valoir Julien Deschamps. 

Désormais, il espère juste que le "signal envoyé sera assez fort" et que la manifestation restera "bon enfant", notamment aux abords de la place Gabriel Peri, qui cristallise toutes les tensions à la Guillotière. 

Lire aussi : Lyon : le plan d'action du maire Grégory Doucet pour le quartier de la Guillotière

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut