Lyon : les bars ouverts jusqu'à 4h !

Un arrêté préfectoral remet en marche la nuit lyonnaise, après que plusieurs responsables d'établissements de nuit aient tiré la sonnette d'alarme. Désormais, s'ils obtiennent une dérogation, les bars pourront tous prolonger leur ouverture jusqu'à 4 heures du matin.

"Lyon n'est plus une ville endormie, bien au contraire", affirme Jean-Louis Touraine, adjoint à la tranquillité à la Ville de Lyon. Si la ville des Lumières n'atteint encore pas la cheville de Barcelone, capitale européenne branchée, c'est un souhait collectif que ce soit de la part des élus ou des acteurs de la nuit lyonnaise qu'elle rayonne à l'international pour "sa nuit". Et ce sont leurs revendications qui ont été entendues par le préfet du Rhône, Jacques Gérault. Ce dernier a décidé de prendre un arrêté le 6 juillet pour redonner un peu d'air au milieu de la nuit, plutôt mal en point dans la capitale des Gaules.

A Lyon, une majorité de débits de boisson fonctionnent aujourd'hui avec des dérogations préfectorales qui les autorisent à fermer plus tard que l'horaire prévu. En effet, la loi française, si elle autorise l'ouverture dès 5 heures du matin, oblige les débits de boisson qui ont la licence IV (vente d'alcool) à fermer à 1 heure du matin tous les jours de la semaine. Exception faite des boîtes de nuit qui ont le droit d'ouvrir jusqu'à 7 heures le matin et de vendre des boissons alcoolisées jusqu'à 5h30.

La Préfecture se chargeait jusqu'alors de délivrer des dérogations aux bars à musique ou bars de nuit sur dossier avec un certain nombre de critères à remplir. Mais ces dérogations étaient gérées au cas par cas, avec des horaires de fermeture qui pouvaient être prolongés d'une à trois heures.

Fermeture à 4h pour les bars, ouverture à 12h pour les boîtes

Rendu public ce vendredi 23 juillet, l'arrêté préfectoral contient une nouvelle réglementation horaire pour les débits de boisson et les restaurants. La nuit lyonnaise, réputée très calme, voire trop calme, devrait donc s'animer un peu plus. Désormais, certains établissements lyonnais, comme les cabarets, les cafés-théâtres, les établissements de nuit hors discothèques, les bowlings ou billards, les restaurants ou brasseries titulaires d'une licence, pourront obtenir une dérogation qui autorisera une ouverture tardive jusqu'à 4 heures du matin.

"Cet arrêté n'a pas de date de fin, ni de durée déterminée. Cette mesure a été prise suite à plusieurs entretiens du préfet avec des responsables de bars lyonnais. Après ils devront jouer le jeu, c'est-à-dire gérer les sorties et les entrées, éviter les nuisances sonores, lutter contre l'alcoolisme, respecter la tranquillité des riverains. On fera le bilan au bout de quelques mois et s'il y a trop de plaintes, on arrêtera tout," a indiqué la Préfecture. D'ailleurs, afin de prévenir les débordements et les nuisances pour le voisinage, la vente de boissons alcoolisées ne sera plus autorisée dans les établissements concernés par la mesure à partir de 3h30.

Certains patrons de boîtes de nuit qui n'étaient pas ravis que les bars de nuit ferment plus tard et viennent leur faire de la concurrence (lire dernier numéro de Lyon Capitale), ne sont pas délaissés par le préfet. En effet, l'arrêté leur donne l'avantage de pouvoir ouvrir dès midi et tous les jours de la semaine.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut