Lyon : le procès d’une affaire de viol dans un bar à chicha renvoyé pour la 4e fois

C’est la quatrième fois que ce procès pour deux viols présumés avec séquestration dans un bar à chicha du 9e arrondissement est renvoyé. À l’origine, les deux accusés devaient être jugés devant la cour d’assises en octobre 2020. 

Cela fait près de deux ans que le procès de deux hommes accusés de "viol en récidive avec plusieurs circonstances aggravantes" attend de livrer son verdict. Lundi 4 juillet, l’audience s’est ouverte pour la quatrième fois à la cour d’assises du Rhône pour juger ces deux hommes accusés par deux femmes de viols et séquestration dans un bar à chicha du 9e arrondissement en 2017, des faits qu’ils ont toujours contestés. 

Lire aussi : Un bar à chicha fermé six mois après deux viols avec séquestration

Seulement l’audience n’aura pas duré longtemps puisqu’elle a une nouvelle fois été interrompue avant de livrer son verdict. Mercredi 6 juillet, l’un des deux accusés, Najib M., ne s'est pas présenté devant la cour. Selon Le Progrès il aurait été hospitalisé pour un problème cardiaque. Le procès a donc été renvoyé à une date ultérieure, non communiquée pour le moment. 

Dans cette affaire, la première audience qui devait se dérouler en octobre 2020 avait été reporté en raison du Covid-19 au mois de septembre 2021. Mais, là encore l’affaire avait été renvoyée en janvier 2022, cette fois en raison d’une première hospitalisation de monsieur Najib M. En janvier 2022 le procès s’ouvre pour la 3e fois, mais est finalement renvoyé au mois de juillet Najib M. ayant contracté le Covid-19. 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut