La place Ambroise-Courtois à Monplaisir dans le 8e. © Antoine Merlet

Lyon : la requalification de l'avenue des Frères-Lumière chahutée par l'opposition

Jeudi 10 novembre, la délibération concernant le lancement de l'opération de requalification de l'avenue des Frères-Lumières dans le 8e arrondissement de Lyon a été très critiquée par l'opposition qui dénonce "un passage en force".

"Monsieur Lungenstrass, vous avez un don pour la poésie", a lancé David Kimelfeld après que l'adjoint aux espaces publics a présenté le projet de requalification de l'avenue des Frères-Lumières sous la forme d'un "voyage temporel". Courtoisie mise de côté, les critiques sur le projet ne se sont pas faites attendre jeudi 10 novembre en conseil municipal. L'ancien président de la Métropole de Lyon, aujourd'hui membre du groupe Progressistes et Républicains s'est interrogé "sur l'ampleur du projet et son calendrier".

Une piétonnisation le samedi ?

En effet, la requalification de l'avenue des Frères-Lumière, présentée comme "une opération d’espace public emblématique du mandat" par la majorité, suscite des inquiétudes, notamment chez les commerçants du quartier. Si le projet initial, qui envisageait une piétonnisation de la rue du Premier film jusqu'au lycée, "faisait consensus" a rappelé Franck Levy, du groupe Pour Lyon, une pétition a depuis été lancée contre le projet.

A lire sur le sujetun projet de piétonnisation inquiète des commerçants

La possibilité d'une piétonnisation les samedis cristallise toutes les tensions, même si, comme l'a pointé la droite, le sujet reste très flou. L'opposition a unanimement reproché à la municipalité l'absence d'étude d'impact sur l'activité des commerçants, mais aussi sur le réchauffement climatique.  Franck Levy a ainsi lancé, "pour vous, le dialogue, c'est informer et la concertation, c'est "nous nous savons"". En bref, le programme général du projet prévoit entre autres, l'agrandissement des trottoirs, des aménagements cyclistes "si nécessaires", "la mise en œuvre de piétonnisations évènementielles" ou encore la plantation d'arbres.

La délibération prévoyant d'adopter le programme général du projet, de transférer une partie des travaux à la Métropole et de réserver une première enveloppe de 800 000 €, a été adoptée. La droite a voté contre, les progressistes et Républicains se sont quant à eux abstenus.

A lire sur le sujet : projet de réaménagement de l'avenue des Frères Lumière, qu'est-ce qui est prévu ?

 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut