Une affiche « un toit c’est un droit » placardée devant l’entrée de l’école Gilbert Dru (7e), occupée en novembre 2021 pour accueillir des élèves sans domicile et leurs familles.

Lyon : l'école Alix (2e) va être occupée pour loger deux familles sans domicile

À partir de lundi 22 novembre, un collectif de parents et enseignants a prévu d’occuper l'école Alix, dans le 2e arrondissement de Lyon, pour y loger deux familles avec cinq enfants. 

Après l’école Audrey Hepburn dans le 9e arrondissement de Lyon, la semaine dernière, c’est au tour de l’école Alix dans le 2e, de faire l’objet d’une occupation par un collectif de parents et enseignants. Ces derniers ont annoncé leur intention d’y "mettre à l’abri deux familles et 5 enfants, dont un enfant de moins de 3 ans", à partir du lundi 22 novembre. 

Dans un communiqué, le collectif Alix Solidarité, assure avoir alerté, depuis le mois de septembre, la Métropole de Lyon sur la situation de ces familles "dont les enfants sont scolarisés à l’école et qui dorment dehors, à même le sol". Contacté, le collectif explique qu’il n’y pas de "date butoir" à cette occupation, "ce sera quand la Métropole prendra ses responsabilités".

123 enfants sans solution d’hébergement

"Nous sommes révoltés que de si jeunes enfants n’aient pas accès à un hébergement d’urgence alors même que nous célébrons l’anniversaire de la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’enfant) le 20 novembre 2021", déclare le collectif Jamais sans toit, qui agit sur toute la Métropole de Lyon, et qui soutient le collectif à l'origine de cette occupation. 

Au 18 novembre, le collectif recensait 47 familles et 123 enfants sans solution d’hébergement dans la Métropole de Lyon. Ce dernier veut désormais que les "pouvoirs publics proposent des solutions d’hébergement pérennes à ces familles ainsi qu’à toutes celles vivant dans les rues de notre métropole en arrêtant de se renvoyer la balle". 

À noter que la manifestation organisée le 20 novembre, par Jamais sans Toit, pour célébrer le 32e anniversaire de la Convention internationale des Droits de l’Enfant, a réuni près de 250 personnes, selon Le Progrès qui était présent sur place. 

Lire aussi : Lyon : l'école Audrey Hepburn (9e) est occupée pour loger une famille sans domicile

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut